top of page

Kapouchnik 124 à 128

octobre 2017 à Février 2018








124 14 oct 2017

Mitigé


Remplissage 110%. Durée deux heures. On ne peut pas trop s’auto -complimenter. Sensation d’un “trop”. Sujets un peu légers, cabotinages, scories diverses, changements trop longs. Heureusement deux ou trois séquences sauvent la mise et permettent de garder le dosage sérieux/pas sérieux.

IL y a des craintes concernant notre public qui nous aime trop, rit incroyablement, cela nous porte c’est sûr, mais l’écueil de la facilité nous guette.

12,5/20

et puis il faut rajouter, le théâtre c’est un peu le sport, il y a des comédiens en forme, d’autres un peu moins, Souvent celui qui a brillé s’éteint la fois suivante.

Le théâtre ce n’est pas rationnel, il y a des mystères que l’on ne maîtrise pas.


LES SUJETS


La Catalogne, Politis cette semaine


Pas facile de décrypter ces problèmes d’indépendance de la Catalogne. On le fait à la manière d’un conte, c’est efficace et on termine par : de deux solutions, il faut choisir la troisième


SMS au terroriste, Sud Ouest.fr 12/10


Un fait divers hallucinant, un policier fait une grossière erreur et envoie un sms aux djihadistes.


La révolution de février 1917, Le Monde Diplomatique


Hervée nous démontre à coup d’images fortes que la Révolution de février 17 en Russie a été initiée par des femmes et sans aucun leader.

Lait en poudre à Jakarta, Cash Investigation France2


Comment Danone déforme le goût des nouveaux nés en Indonésie en leur faisant goûter leur lait en poudre, ce qui les dégoûte définitivement de goûter le lait de leur mère, et si le lait en poudre vient à manquer c’est le drame. Pas très clair.cependant.


Le langage fleuri, Huffington Post

Une espèce d’allégorie, où l’on voit une espèce de monstre corrigeant Macron répétant son discours dès qu’il dérape. Mais cela tourne trop vite à la confusion et à un jeu excessif.


Vol à la tire, Actualiteo.com


Une femme rugbyman plaque son voleur. Mais ce n’est pas si facile que cela de faire un placage, Lucile se blesse. Heureusement la fin sauve le reste quand la tête du voleur est frappée contre le sol

Raz le bol à la mairie de Grand Failly, Est Républicain 6/10

Un conseil municipal qui décide de déchirer un tiers de la photo de Macron vu la diminution d’un tiers des dotations de l’Etat.


Le dernier condamné à mort, Le Monde 10/10

Dramatique. La description détaillée d’une exécution capitale. Anniversaire de l’abolition de la peine de mort.

Grande tension, belle réussite


Alstom/Siemens, Est Républicain

Comment la société Alstom est découpée en morceaux vendus à l’étranger. Vincent efficace en boucher. belle métaphore


Les chiffres de Jacques

La mafia du ciment, Sud-Ouest.fr


Il s’agit de montrer comment Lafarge paie des pots de vin à Daesh, c’est traité à la manière des parrains marseillais


Les vendanges, France Bleu Pays d’Auvergne


Vendanges chez les naturistes qui revêtent un petit imperméable transparent pour se protéger de la pluie


Le radar de chantier sur l’A36, Est Républicain 12/10

une belle bouffonnerie


La sexagénaire, Ciné Hebdo mensuel octobre

Une handicapée se fait couper la lumière par EDF pour une facture impayée.

Or le fauteuil électrique ne pouvant être rechargé, la sexagénaire doit ramper pour ouvrir la porte. Le sujet sombre un peu


Greenpeace et la centrale de Cattenom, Ouest France.fr

Greenpeace va tirer un feu d’artifice à l’intérieur du périmètre d’une centrale nucléaire . Quelques invcraisemblance mais Clément nous a préparé un feu d’artifice qui fera office de finale


LA DISTRIBUTION


Lucile TANOH

Charlotte DUMEZ

Jacques LIVCHINE

Nicole RIVIER

Thibaut GAUTIER

Guillaume FULCONIS

Hervée de LAFOND

Vincent JEUDY

Françoua GARRIGUES

Alexandre MOISESCOT

Claire MATHAUT

Eric PREVOST

Youssri El YAAKOUBI

Sébastien DEC


Régie : Clément DREYFUS

Sans oublier l’aide précieuse de

Claudine SCHWARZENTRUBER, Muguette CADET

et Estelle CHARDON


L’éditorial


Des inquiétudes planent concernant l’avenir du

Kapouchnik. A J-12, jour de réservations les 380

places sont prises d’assaut en moins d’une demiheure.

Les nouveaux venus n’ont aucune chance, car

nombreux sont ceux qui réservent 12 places mais qui

finalement ne viendront qu’à 8. Il y a tous ceux qui

pour rien au monde ne rateraient aucune séance et

assistent ainsi à 70 séances à la suite. Les petits

malins ont le doigt sur leur téléphone à 9 H 59. Donc

peu à peu nous souffrons du syndrome, TLM

(Toujours Les Mêmes). Or nous avons besoin d’un

renouvellement du public pour ne pas sombrer dans

la routine. Il nous faut impérativement trouver une

solution.

Jacques Livchine


K125 18 nov 2017


Pas formidable


Réservations prises d’assaut en 10 mn. A 19 H 15, des spectateurs se pressent déjà devant la porte pour être bien placés. Hyper plein.

Durée : 1 H 57

Grosses angoisses. La routine nous guette. Ambiance délétère. Hervée qui a lu pendant une semaine tous les journaux ne trouve rien. Presse de plus en transparente. Les comédiens semblent démotivés, on n’a plus peur. parce que quoiqu’il arrive cela marche, le public est content.

N’empêche que le dernier Kapouchnik était faible.

On décide donc de changer les règles. D’habitude, 3 ou 4 acteurs jouaient les locomotives, et les acteurs attendaient passivement de se faire engager dans telle ou telle scène.

Nous décidons donc de former dès le matin, des petits groupes pour chercher ensemble les contenus, les angles d’attaque, le style.

Cela va en déstabiliser plus d’un . Les tensions montent, on assiste même à des prises de bec. Il y a de l’usure. Certains ne trouvent plus leur marque. On souffre d’un effet “sociétaire”.

On va devoir changer certaines règles, mettre certains acteurs au repos etc.

Mais évidemment ceux qui viennent pour la première fois sont épatés par l’ambiance de la représentation.

un petit 13/20

LES SUJETS


Ce que avez raté à la télé

faible


Le vide juridique, Marianne 7/11

Un peu abscons, une loi qu’un politique arrive à faire changer par le conseil constitutionnel, pour échapper aux poursuites d’harcèlement, des milliers de femmes sont flouées. La forme est basique, un peu plate


L’appel des 15 000, Le Monde 11/11

super idée. Jouer toutes les Cop jusqu’en 2047 et voir notre planète se détraquer


11 novembre, Médiapart cette semaine

douze femmes vont manifester devant 10 000 fascistes en Pologne. Courage des femmes une fois de plus, mais cela n’apparait pas dans l’ image très confuse.


La traque des fraudeurs, Libération

Une métaphore. Contrôle des billets dans le train, mais contrôle approfondi, une voyageuse chômeuse est radiée et Bernard Arnaud vu ses relations et sa fortune échappe à toute poursuite


Farniente à Audincourt, Est Républicain 17/11


une des réussites de la soirée. A Audincourt, des jeunes avaient installé un petit étal de vente de sheet devant l’intermarché. Entrée en jeu aux côtés de Youssri d’Alexandre Santoro, pas intimidé et qui sort même une “punchline”


La guerre des 2 gauches, Politis cette semaine

Edwy Plenel versus Charlie Hebdo. Affrontement Jacques /Hervée autour du cas Ramadan. Malheureusement un peu laborieux à cause du texte écrit, mais lucile fait une magnifique conclusion sur l’erreur de colère.


L’école des pères Noêl, Est Républicain 18/11

un peu amusant mais pas assez même si le le public rit beaucoup.


Le marché des esclaves, Le Monde cette semaine

Un des sujets les plus tragiques, mais cela tourne un peu à la dérision malgré une fin très cruelle : l’exécution des esclaves qui n’ont pas trouvé preneur, et puis on n’a pas assez insisté sur le fait que l’on avait affaire à des candidats à la migration.


Macron dans les quartiers, Le Point.fr

Bien réussi. Hervée inénarrable en Brigitte, un belle chanson de samy chantée en choeur.


Les chiffres de Jacque

efficace

La crise du beurre, La France Agricole novembre

Catherine dans son allemande qui depuis qu’elle est passée à la télé ( les reines du shopping ) est ovationnée


Trump contre les sorcières, Kombini.com

Très beau final , théâtral, bien joué etc.


DISTRIBUTION


Catherine FORNAL

Cécile DALLIER

Jacques LIVCHINE

Samy GUET

Claire MATHAUT

Lucile TANOH

Eric PREVOST

Youssri EL YAAKOUBI

Hervée de LAFOND

Charlotte DUMEZ

Nicole RIVIER

Sébastien DEC

Françoua GARRIGUES

Vincent JEUDY

Alexandre SANTORO


Régie : Clément DREYFUS


Sans oublier l’aide précieuse de

Claudine SCHWARZENTRUBER, Muguette CADET

et Estelle CHARDON


EDITO


Il y a une ambiance très bizarre une ambiance un

peu malsaine. On constate que tous ceux qui ont

un peu d’argent trichent, et que tous ceux qui

n’en ont pas triment.

Le gouvernement est beaucoup plus agile et

motivé dans la poursuite des chômeurs fraudeurs

que dans la poursuite des millionnaires

fraudeurs, ces derniers dorment tranquilles

car tous arrivent à détourner la loi.

Quand à la presse dite libre, hmm, le

milliardaire Bernard Arnaud décide de retirer

toutes ses publicités au Journal le Monde, parce

que le journal a osé évoquer la

propriété immense qu’il a faite construire en

Angleterre.

Alors comment s’appuyer sur une presse de plus

en plus corrompue ?


Jacques Livchine


Olivier Grimaux qui a été technicien du kapouchnik dans les années 2008 vient de décéder

accidentellement écrasé par un train. Il Laisse son épouse japonaise enceinte. Tristesse


126 16 octobre 2017


On revit


Petite crise de doute. On trouvait que les deux dernières éditions étaient un peu faiblardes. Alors on décide de remédier. Remettre du danger. Changer de méthode . Un esprit « sociétaire » s’installait. Décision douloureuse, on met des acteurs sur le banc de touche, on accepte la candidature d’une nouvelle comédienne, on supprime les phrases-billards que l’on remplace par une seule phrase : nom, prénom, origine, mon obsession du jour ? On travaille les sujets en petits groupes dès le matin. Bref on resserre les boulons, on met Jacques à l’extérieur. Le résultat est positif.


15 comédiens, durée 1 H 36.

Vu le verglas, il reste une dizaine de places.

Observations de Jacques : tout est solidaire, la moindre hésitation, une lenteur dans les changements, un sujet trop faible entrainent immédiatement une sensation de malaise. Il faut que tout soit fluide, pour que la magie opère.

S’il y a chœur, il doit être parfait sans aucune action individuelle. Les cabotinages ne doivent pas être tolérés.

Devant tous ces changements, certains rechignent, l’ambiance est électrique.

La séance de préparation du vendredi a été assez catastrophique, discussions sans fin sur Johnny. Pour une fois c’est Jacques qui tranche : il impose son parti –pris.

Trop de gens absents ce vendredi , on a du mal à avancer.

La nouvelle recrue : Ines Lopez, formée au Samowar et qui vient de Bretagne est excellente. Modeste, elle ne se laisse pas démonter, elle crée des personnages elle a de l’aura, un jeu très précis et de plus chante magnifiquement.

Youssri est très en forme, il nous fait un festival d’accent, étonne tout le monde en parlant corse.

On a un seul sujet un peu obscur, on n’aurait pas dû le laisser passer.


Jacques dit qu’il est subjugué, et qu’il comprend mieux l’engouement du public. Et même le public a changé, on ne connaît plus qu’une dizaine de têtes.

On croyait être en fin de course, mais non, les maladies sont jugulées.

La morale est claire : ne pas avoir peur de se mettre en danger et prendre des libertés vis à vis de la presse, devenir nous-mêmes les enquêteurs –journalistes


Les sujets

Le Danemark un modèle de flexi sécurité, France Info 13/12

Très bien fait, Claire, Seb, Michèle, Eric, excellents. Comment le Danemark n’a que 4% de chômeurs, car là- bas, chômeur est un vrai travail.


Législatives à Belfort, Est Républicain 11/12

Du local avec “plainte au cul” roboratif qui rend le sujet très drôle


Keaton, l’enfant harcelé, 20mn.fr

Malheureusement, même bien joué le propos est trop obscur


Jérusalem, Est Républicain 8/12


Un Trump bien incarné par Hervée, qui veut mettre le feu en Palestine, un Youssri-Erdogan qui semble parler turc couramment, une Ines qui par le chant rend la tragédie de la Palestine, et Latifa en sobriété.


L’An Zéro Un de la révolution, Journal N°1

Goobie sur le grill, pour toutes ses réflexions sexistes. Dans le noir, juste une lumière très blanche sur son visage. Toutes les femmes sont bien habitées, on commence à comprendre ce qu’est le harcèlement répétitif. Les propos sont parfois crus, ça dégage les bronches.


Dopage russe, Canard Enchaîné 13/12


Un des sujets que l’on ne peut pas croire, tant il est surréaliste. Comment Poutine substitue les analyses d’urine et berne le CIO. L’entrée des athlètes provoque l’hilarité surtout Didier en slip blanc couvert d’un cache –sexe. Seb torse-nu excellent en Poutine


L’Arabie Saoudite, ce pays moderne, Le Point 14/12

Youssri a emprunté une magnifique tenue à son cousin pour faire le prince. C’est l’ouverture d’un cinéma à Ryad, et le Titanic censuré est à hurler de rire.


Le danger des écrans, France Info 14/12

Catherine carrément attendue pour son allemande, est encore excellente dans sa démonstration des ondes nocives des portables etc…

On ne se lasse pas de sa silhouette.


La Corse, Le Monde du 11/12

Toute la distribution en noir fait le peuple corse. Youssri nous épate en jouant Siméoni en corse, chant polyphonique enregistré, atmosphère, et émotion avec la cerise sur le gâteau le drapeau corse avec Didier ceint d’un bandeau en effigie.


Fait divers à Bavilliers, Est Républicain 10/12

Un fait divers banal , vécu par les journalistes locaux comme une grande affaire. Malheureusement Catherine en flic s’est affublée d’une moustache ridicule qui a fait perdre un peu de crédibilité à ce sketch qui aurait peu être bien meilleur.

Nouvelle technique d’accouchement, France Info 13/12

Accouchement en chantant. La belle bouffonnerie du N° 126


Les chiffres de Jacques


Silence attentif quand Jacques égrène les chiffres des habitants d’Israël, et l’aide américaine à l’armement de 38 milliards.


Désertification des centres villes, Le Parisien 12/12


Ines dans Madame Faivre qui fait ses courses chez le petit épicier de Montbéliard en 1991, qui les fait chez Leclerc en 2001 avec la haine des caissières et qui finalement rencontre en 2017 rue piétonne un djihadiste prêt à se faire sauter, désespéré par la rue Cuvier vide de monde


Johnny, tout a été dit

Un choeur qui reprend les positions jambes écartées de Johnny et ses autres postures. Benjamin allume deux torches sur les côtés de la scène.

Efficace final .


La distribution


Claire MATHAUT

Lucile TANOH

Didier COUCHI

Hervée de LAFOND

Thibaut GAUTHIER

Vincent JEUDY

Latifa DJERBI

Fred PATOIS

Michèle LAUTREY

Catherine FORNAL

Eric PREVOST

Youssri El YAAKOUBI

Sébastien DEC

Jacques LIVCHINE

Inès LOPEZ`


Régie : Benjamin DREYFUS


Sans oublier l’aide précieuse de

Claudine SCHWARZENTRUBER, Muguette CADET

et Estelle CHARDON

EDITO

Ma colère se dirige contre les spécialistes de tous poils,

incompétents et qui encombrent les ondes, et les journaux. Vous

avez des spécialistes du Moyen Orient, de la Corée du Nord, de

l’économie, de n’importe quoi. Ils prennent des airs

d’importance, pour nous asséner des banalités et des évidences. Il

devient de plus en plus difficile de s’appuyer sur la presse pour

fabriquer le Kapouchnik, car la Presse et aux mains des banques,

elle est insipide. Trump fait une énorme et gravissime

provocation sur Jérusalem. Que disent les spécialistes ? Au moins

vous aurez notre position au Kapouchnik sur le sujet, nous qui ne

sommes pas des spécialistes.


Jacques Livchine,

Explication pour ceux qui viennent pour la première fois :


Le Kapouchnik est un mot russe qui vient de Kapusta, le chou, ce serait un peu une soupe aux choux.

C’est devenu un exercice habituel des théâtres russes, qui préparent des sketches

pour le départ d’un acteur à la retraite ou d’autres occasions. C’est préparé

rapidement et joué qu’une seule fois. Nous avons décidé de parler de l’actualité, à

partir des journaux, des radios, et d’internet, et même à partir de nos points de vue

personnels. Nous sommes réunis depuis ce matin 10 H. Les acteurs sont quasiment

tous professionnels. Les réservations se font le lundi matin treize jours avant. Vous

ne payez qu’à la sortie, contents. Les oboles sont partagées entre les acteurs,

l’équipe administrative et la cuisinière.


Ne jamais oublier la DRAC Bourgogne Franche-Comté et le Conseil Régional de

Bourgogne Franche-Comté qui nous conventionnent, Pays de Montbéliard

Agglomération et la municipalité d’Audincourt qui nous hébergent,

Le Conseil Départemental du Doubs qui nous subventionne


127 27 janvier 2018


Bien


Des défections en masse, épidémie de grippe,

Pour la première fois depuis longtemps il y a une douzaine de sièges vides

3 comédiennes clouées au lit.

12 comédiens seulement. 13 sujets

1 H 20

un nouveau venu :Thierry Combes, pas intimidé, il se jette dans le brasier tranquillement.

Des numéros d’acteur sans tomber dans le cabotinage : Catherine, Youssri et Sébastien.

Tout se tient.

Les phrases-billards ne durent plus que six minutes, ça donne de la nervosité. Le thème est libre, pour certains on a dit “ c’est quoi le caillou que t’as dans la chaussure”.

Public toujours aussi incroyable, gros applaudissements. Trop d’applaudissements diront les professionnels, mais ils ne sont pas là.

Auto notation : 15 /20

le travail en petit groupe donne des résultats.

A la fin signature du bouquin : 11 ventes


LES SUJETS



Ce que vous avez raté à la télé

mieux que d’habitude

Le peuple se soulève, Le Parisien 26/01

l’épisode du Nutella en perspective avec la révolution française


Le Jawad comedy club, Est Républicain 25/01

L’homme qui loué un appartement aux terroristes à St Denis fait un numéro invraisemblable lors de son procès, on se sert de ses vrais mots. est il débile ou génial ?


Bocuse, Est Républicain 27/01

Hommage de son fils ,

3 étoiles 3 pontages, 3 femmes

Jacques en Bocuse fait la cuisine, mais l’odeur n’est pas passée


Lettre d’un C. R. S., Ebdo du 19/01

Calais encore, mais par une autre vision. Belle image. Malheureusement la lumière se rallume trop tôt


Macron à Versailles, Canard Enchaîné 24/01

Belle scène avec miroirs et costumes du 17 ème

et l’arrivée du migrant à la fin “choose France” : France doest not choose you


Blue Monday, Canard Enchaîné 17/01

belle scène de déprime et l’on voit l’origine commerciale de ce lundi triste


Obéir/désobéir, Femme Majuscules nov/déc 2017

Ilda toujours ovationnée. Un discours philosophique très sérieux et bien vendu

Femme de ménage, Siné Mensuel janv 2018

Hervée dans une dramatique, émouvante. A partir de la lettre d’une femme de ménage.


La ZAD, un village pas comme les autres, Le Parisien 25/01

Un sujet d’avenir. Faudra t-il chasser cette communauté qui tente un nouveau mode de vie écologique


Grève des matons, Le Parisien 25/01


Métaphore avec la malle des indes, et Catherine et Seb nous jouent le café du commerce et le public pleure de rire.


Les chiffres de Jacques

théme, les milliardaires vont de mieux en mieux, + les vrais chiffres de l’immigration, source : ministère de l’intérieur


Festival du chameau en Arabie Saoudite, Lorienlejour.com

le sujet qui fait décoller le Kapouchnik dans une incroyable bouffonnerie, Youssri et Seb dans une totale entente, Seb en grande forme et les chameaux “tunisés”. Le public a fait une provision de rires au moins pour un mois


DISTRIBUTION


Françoua GARRIGUES

Samy GUET

Sébastien DEC

Catherine FORNAL

Youssri EL YAAKOUBI

Eric PREVOST

Charlotte DUMEZ

Jacques LIVCHINE

Lucile TANOH

Claire MATHAUT

Hervée DE LAFOND

Thierry COMBES


Régie : Benjamin DREYFUS


Sans oublier l’aide précieuse de

Claudine SCHWARZENTRUBER, Muguette CADET

et Estelle CHARDON

Faustine, Nicole et Ines : grippe.


édito


Nous ne devons pas nous taire. Les artistes ont le devoir

d’intervenir avec leur style dans la vie politique.

Avez vous écouté Hervée engueuler Manuel Valls : Manuel Valls

s'est pris un savon pour son premier meeting de candidat

le film est sur le net. Ce jour là le premier ministre s’est mis à

vaciller.

Dans le même style Jacques Livchine a écrit une lettre au

vitriol à Laurent Wauquiez en septembre 2016, lettre qui

sera reprise plus de 10 000 fois sur les réseaux sociaux.

Le Kapouchnik, c’est sa raison d’être, sert à souligner les

inégalités scandaleuses qui progressent dans le monde

entier

Jacques Livchine


128 24 février 2018

1H 47, 15 comédiens, 13 sujets , 10 mn de phrases billard

Toujours les places prises d’assaut en 30 mn, les gens qui arrivent à 19 H 15

-3°C dehors, mais dedans sans chauffage il faut chaud


Il y a une expo de bonzaï dans la halle d’à côté, ça encombre le parking

Plein à 102% on doit rajouter des tabourets.

A la fin, toujours la même chose, le public : Ah ce soir c’était un bon cru.

Pour nous pas tout à fait. On ne se sent jamais bien quand on a fait partie d’un sujet qui a fait naufrage.

Enorme discussion la veille sur Tariq Ramadan. trop de passion pour être traité, présomption d’innocence. Deux poids deux mesures ? On ne le fera pas .


Le rappoporchestra en petite formation joue pendant l’heure d’attente du public.

Quelques longueurs , quelques changements trop longs, quelques sujets meilleurs l’après midi.

Quelle note ? 13,8 On n’atteint pas la mention bien. De peu. Quand un ou deux sujets sont un peu faibles , les sujets forts ne remontent pas l’ensemble


Les sujets

Phrases-Billards

meilleures que d’habitude

durée 10 mn


Ce que vous avez raté à la télé

Ça passe à l’arrache, car l’après midi c’était assez moyen


Décryptage d’Emmanuel MACRON, Le Monde 21/02

Une belle analyse d’Edgar Morin, entre son conservatisme et ses transgressions.

Hervée toujours très drôle en Brigitte


Le clan HALLIDAY, VSD cette semaine

Plusieurs épisodes. Musique de Dallas, puis des feux de l’amour. Doublage des acteurs très réussi

Bure, Est Républicain 23/02


un sujet sans fioriture sur cette déchetterie nucléaire. Informatif


Election de la pucelle d’Orléans, 20mn.fr 23/02

On ne croit même pas que cela puisse exister. La Jeanne d’arc de l’année élue parmi 800 candidates était noire , ce qui a fait exploser de rage les réseaux sociaux.

Latifa sobre !


Le gang des slips, Est Républicain 20/02

Le buzz de Poligny réalisé par Nicolas Turon. Manque de puissance et d’universel, on reste trop colle-au thème. L’essai de traitement en alexandrins était tiré par les cheveux.


WAUQUIEZ, dérapage contrôlé, Le Canard Enchaîné cette semaine

Retrouver Eric en Sarko est toujours un bonheur. Sarko engueule son dauphin au téléphone


Les Jeux Olympiques, Toute la presse


Le ratage de la soirée, on a voulu jouer avec les termes techniques des jeux en grommelot et les tenues cachant les visages des joueurs, et au final : on n’y comprend rien.


Les chiffres de Jacques


Blob, VSD cette semaine

Catherine dans sa savante allemande, parle d’un truc invraisemblable, une matière vivante, espèce de mousse moisie qui existe dans nos forêts. Un peu long cependant.


La bonne idée de TRUMP, L’Humanité 18/02

Sur les pistolets à l’école . Thibaut crédible en professeur avec une belle conclusion d’Ines


Une vraie petite révolution en Iran, 20mn.fr 23/02

Image des voiles enlevés, le public applaudit


Les Tsaforkaïm, Libération aujourd’hui


Enfin on parle d’Israël. Fait partie des sujets sensibles. Les Juifs français d’origine marocaine victimes d’antisémitisme en Israël.

Le duo des sépharades Youssri + Catherine est à hurler de rire. Et faire jouer un juif par un arabe est un délice.


DISTRIBUTION


Vincent JEUDY

Michèle LAUTREY

Françoua GARRIGUES

Samy GUET

Sébastien DEC

Catherine FORNAL

Youssri EL YAAKOUBI

Eric PREVOST

Inès LOPEZ

Jacques LIVCHINE

Latifa DJERBI

Nicole RIVIER

Claire MATHAUT

Hervée DE LAFOND

Thibaut GAUTHIER


Régie : Clément DREYFUS


Sans oublier l’aide précieuse de

Claudine SCHWARZENTRUBER, Muguette CADET

et Estelle CHARDON


Edito


Chacun assiste à l’effondrement de ses idoles, de ses champions.

Les catholiques sont éclaboussés par leurs prêtres pédophiles, les

socialistes perdent un de leurs espoirs à la présidence dans un

Sofitel, les musulmans ont de la peine à croire qu’un de leurs

penseurs les plus influents soit emprisonné.

Pendant ce temps-là, les hommes d’argent s’enrichissent sans

aucune morale, et font tout pour échapper à l’impôt.

L’Etat ne nous fera jamais croire que les ennemis de la

République sont ceux qui abritent des réfugiés, ou alors une

poignée de zadistes ou même des cheminots qui veulent sauver

le service public.

Jacques Livchine,






תגובות


bottom of page