top of page

Kapouchnik 133 à 135

Novembre 2018 à Janvier 2019



Céline Roy, gilet jaune joue avec nous


133 17 nov 2018


Salle ultra pleine. 15 acteurs. 14 sujets. durée 1 H 42 . Public toujours content. Une trentaine de nouvelles personnes. Un peu inégal . Deux sujets un peu faibles , quelques longueurs. Note générale : 13,5.

Lasagnes de muguette.

Trop de monde extérieur au débriefing


Les sujets traités


Ce que vous avez raté à la télé


Sur 9 mini séquences, six très drôles


Marseille, une mairie incompétente, Médiapart.fr


Youssri en Gaudin avec accent et les 79 ans. L’axe c’est de démontrer que la rue d’Aubagne, la mairie n’en avait rien à faire, des maghrébins, des gitans, des non votants .

La parentalité gnan-gnan, Mariane cette semaine

Les parents qui ne savent pas dire non. Charlotte en petite fille veut têter même sa tante. Discours un peu confus. Traitement un peu plat.


Le string, Huffington post cette semaine


Un violeur acquitté en Irlande vu que la jeune femme portait un string, l’avocat Youssri fait la démonstration que le string contrairement aux autres culottes provoque une érection systématique. Assez drôle

Julian ASSANGE, Agorabox.tv


Hervée seule en scène joue la mère d’Assange le lanceur d’alerte enfermé depuis 8 ans, elle demande sa libération. Une dramatique efficace


Chez le coiffeur, Est Républicain 16/11


L’idée c’était de faire un vrai shampoing et discuter de faits divers horribles , Seréna la petite fille enfermée deux ans dans un coffre de voiture, la sexualité à la mairie de Draveil et un assassinat à Besançon. Pour ne pas faire misogyne on ajoute un garçon coiffeur en plus de Catherine, alors cela ne fonctionne pas tout à fait . A quatre c’est plus dur qu’à deux. Dommage car Catherine avait un personnage magnifique.


La californie, VSD cette semaine


la Californie qui crame, 1000 disparus. Catherine chante la californie , on ajoute de la fumée , Trump accuse les forêts.


Les chiffres de Jacques


le prix de l’essence décomposé, les bénéfices de Total qui se gave de 12 cts pr litre.

la Taxe Intérieure sur la consommation des produits énergétiques la TICPE. En fait quand on paie 1,50 son litre de gaz oil, le pétrole n’y entre que pour 40 Cts. On ne paie que de la taxe.

Emmanuel et Brigitte, Paris Match cette semaine


Un piège, pour faire la surprise de l’irruption des gilets jaunes. Mots d’ordre, explosions derrière la porte en fer, les 3 oranges envahis de fumée, Macron et Brigitte reçoivent les gilets jaunes, Macron les enfume , et Marine le Pen jouée par Anaïs Petitjean, premier Kapouchnik, se régale attendant son heure.


A Mantes la jolie, des jeunes montent un centre d’appel pour livraison du cannabis.


Un peu long. Et puis les jeunes des quartiers en cliché, avec accent ça fait rire , mais voilà ...


Fisc fucking, RTL.fr


Soi disant que Darmanin va scruter les comptes Facebook qui présentent des signes extérieurs de richesse. Malheureusement le sujet n’est pas clair, on n’arrive pas à savoir si ce sont des vrais riches qui se déguisent en pauvres …Personnages pas trop crédibles, on n’a pas assez de beaux costumes et trop long.Sujet choisi à la toute fin, on n’a pas été vigilant.


Pères porteurs, Siné Hebdo novembre

Catherine raconte la reproduction de l’hippocampe, dans son style de conférence gesticulée.

TGV Casa/Tanger, Le Monde 15/11


Belle scène entre Vincent et Seb pour la signature du contrat en 2010 à Belfort inauguration de la ligne Tanger Casablanca avec Youyous, tambours petite chanson sympa et l’irruption d’une pauvre qui vient gâcher la fête.

DISTRIBUTION


Thibaut GAUTIER

Charlotte DUMEZ

Catherine FORNAL

Samy GUET

Lucile TANOH

Didier COUCHI-DESIREE

Hervée de LAFOND

Anaïs PETITJEAN

Jacques LIVCHINE

Eric PREVOST

Claire MATHAUT

Vincent JEUDY

Youssri EL YAAKOUBI

Sébastien DEC


Régie : Clément DREYFUS


Sans oublier l’aide précieuse de


Claudine SCHWARZENTRUBER, Muguette CADET

et Estelle CHARDON


Edito N° 133


Et voilà, tous les spécialistes et les analystes n’en reviennent pas. Une

révolte nait en France qui ne vient ni des partis ni des syndicats, mais

d’un simple compte Facebook, baptisé “les gilets jaunes” la vague

enfle. 800 000 adhérents en quelques jours. Le Président essaye de

s’excuser et de se justifier, la haine des riches et des élites ne cesse de

croître. Le Président dit qu’il poursuivra ses réformes, distribue

quelques bonbons calmants etc.

La démocratie est en panne, on a un gouvernement incapable écouter

la voix du peuple. Mais ce qui manque cruellement c’est une solution

de remplacement, un plan B. L’extrême droite est à l’affût, prête à se

mettre dans le sillage du Brésil et de l’Italie.


Jacques Livchine,

134 15 décembre 2018

30 personnes manquent à l’appel , la crainte des blocages sans doute

10 sujets seulement. Durée 1 H 15 . un des kapouchniks les plus courts, mais ce n’est pas gênant. Car les sujets sont soutenus, les comédiens inventifs dans le choix des costumes et il y a de grands moments même si le final n’est pas époustouflant, car rajouté juste à la fin. Une innovation, on fait venir de Mulhouse une gilet jaune qui a fait parler d’elle à la télé pour le blocage du train Vesoul Paris.

Très bonne note : 15/20

Muguette fait des tagliatelles aux figues et au foie gras





Les Sujets


Ce que vous avez raté à la télé


Mieux que d’habitude à part une séquence ratée


Etat de siège à l’Elysée, le Canard Enchaîné cette semaine


Couple Brigitte et Manu, très juste et Youssri en Castaner . On parle des feuilles d’or de Chambord et du confinement à l’ELysée du couple pendant les émeutes


Carlos Ghosn au Japon, Nouvel Observateur semaine dernière


Guillaume nous joue Carlos Ghon à la manière d’Edouart 2, et Eric nous fait un gardien Haiku inénarrable


Stances des gilets jaunes, par Daniel Moine (facebook)


Affrontement des gilets jaunes avec des PME qui soutiennent Macron. Accompagnement efficace de Samy à la guitare


Céline Roy gilet jaune de Vesoul, Est Républicain 12/12


elle nous raconte sa vraie histoire, garde à vue de 27 Heures , retrait de permis qui lui fait perdre son boulot, deux mois avec sursis .

une belle rencontre


Coaching présidentiel, Le Monde 11/12


Presque sublime, car Eric est en Sarkozy , donne des conseils pour le discours historique du lundi de Macron et la présence de Brigitte incarnée par Hervée très drôle.


Les chiffres de Jacques


6000, c’est la retraite mensuelle de nos 4 présidents de la république , prime carbirant de 5000, et location d’un logement à 23 000 € par mois

Casting pour le film kings, Ici Paris cette semaine


Il s’agit de femmes déguisées en homme, qui doivent en plus montrer si leur zizi est crédible. Lucile sur la photo


L’itinéraire du tueur de Strasbourg, Le Républicain lorrain 13/12


Il s’agit de tenter de comprendre le geste du tueur de Strasbourg, comment un homme peut il devenir barbare ? Qui est coupable ? Fulconis incarne à merveille la violence de cet homme de 29 ans condamné 27 fois .


Le Père Noël est une ordure, 20mn.fr du 14/12

Un père Noël devenu fou suite à une alarme d’incendie


DISTRIBUTION

Hervée de LAFOND

Michèle LAUTREY

Sébastien DEC

Lucile TANOH

Youssri EL YAAKOUBI

Jacques LIVCHINE

Eric PREVOST

Claire MATHAUT

Latifa DJERBI

Pascale KARAMAZOV

Françoua GARRIGUES

Thibaut GAUTHIER

Guillaume FULCONIS

Samy GUET

Et la présence de Céline ROY (gilet jaune 70)


Régie : Benjamin DREYFUS


Sans oublier l’aide précieuse de

Claudine SCHWARZENTRUBER, Muguette CADET

et Estelle CHARDON

EDITO


L’étymologie du mot province ? pro-vincere, pays vaincu.

L’étymologie du mot banlieue ? lieu mis au ban.

Deux actualités se superposent, celle des gilets jaunes, rebelles au pouvoir absolu de Paris, et celle de Strasbourg, la mauvaise herbe de nos banlieues.

Le monde entier est une poudrière, nous sommes assis sur 3 milliards de pauvres et nous maltraitons la planète.

L’actualité est brûlante.

A nous, artistes, de la décortiquer.

Jacques Livchine,


N’oubliez pas, le 28 décembre, La Nuit Unique avec le Théâtre de l’Unité, c’est à la Filature, audincourt, de 23 h à 7 h. Tarif : 19 €

Les billets sont en vente au Théâtre de l’Unité.


Ne jamais oublier la DRAC Bourgogne Franche-Comté et le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté qui nous conventionnent, Pays de Montbéliard Agglomération et la municipalité d’Audincourt qui nous hébergent,

Le Conseil Départemental du Doubs qui nous subventionne.


135 20 janvier 2019


Durée 1 H 47 pour 12 sujets.

Phrases billards un peu longues. 18 mn.

Le format 30 secondes est meilleur.

Un kapouchnik avec beaucoup de rires.

Bien- sûr on aime le rire, mais le Kapouchnik est aussi un endroit de décryptage de l’actualité. Or le public est friand de scènes olé olé, en dessous de la ceinture, et pour une des premières fois, nous avons un sujet scatologique qui obtient un record de rire. Ça fait trop de bien nous dit une spectatrice à la sortie. Le bas ventre est carnavalesque et un certain sociologue du nom de Bakthine a analysé le côté Rabalaisien de la France. Catherine est déchainée, Valérie et Elric apportent leur jeu puissant.

On s’auto note encore :15/20

Tajine de veau de Muguette

Ce qui a été joué


12 sujets


Ce que vous avez raté à la télé

Exercice toujours périlleux


Pub dans les toilettes, Fakir de janvier

Les trois pisseurs ont maintenant un écran de publicité face à eux


Las Siervas, Est Républicain 18/01


Un groupe de bonnes soeurs joue pour le pape François


En direct du rond point, le Monde Diplomatique


Reproduction réaliste d’un rond point Gilets Jaunes avec les épisodes de discussion de témoignages et d’engueulades, mais l’un d’entre eux lit la constitution . Ne serait ce pas cette constitution qui serait à bout de souffle ?


Immortalité, Sciences humaines


Catherine encore inénarrable nous parle d’une méduse qui se régénère


Peut-on réussir une fermeture d’usine, Siné mensuel janvier


Malheureusement , encore sous forme d’une conférence, Hervée ne rivalise pas avec Catherine


Réchauffement climatique, Est Républicain 16/01


On se demande si ce n’est pas un genre à reproduire à chaque fois, les deux franc -comtois qui discutent sur un banc. Très drôle.

Abus sexuels, La Croix 17/01


Un très bon Eric en curé et Claire joue avec grande sobriété . Un Me Too décoiffant


Le grand débat, Toute la presse


On essaye de montrer l’arnaque de ce grand débat avec un Macron incarné par François qui répond toujours à côté, et Hervée cachée derrière un rideau nous fait une Brigitte réjouissante.

Un groupe de Gilets Jaunes cantonné en dehors réagit avec violence


Les chiffres de Jacques


Sur les fortunes cachées à l’étranger, Mulliez d’Auchan qui gagne le smic en six secondes et qui paie 135 € d’impôts pas an.

Le public réagit aux 7% de Français qui meurent sans avoir jamais fait l’amour


Soyons sales, Marianne cette semaine

Menée par Valérie la démonstration qu’il ne faut pas trop se laver. Ça rit beaucoup.


La croisière s’amuse, Le Parisien 11/01


Une épidémie de gastro sur un paquebot de luxe. On y va fort dans le vomi et le scatologique . Le public hurle


LA DISRIBUTION


Claire MATHAUT

Sébastien DEC

Youssri El YAAKOUBI

Eric PREVOST

Lucile TANOH

Catherine FORNAL

Didier COUCHE-DESIREE

Valérie MOUREAUX

Elric THOMAS

Thibaut GAUTHIER

Hervée de LAFOND

Françoua GARRIGUES

Jacques LIVCHINE

Michèle LAUTREY

Samy GUET


Régie : Clément DREYFUS

Sans oublier l’aide précieuse de

Claudine SCHWARZENTRUBER, Muguette CADET

et Estelle CHARDON

l’édito


La veille, on examine ce qui nous paraît incontournable dans l’actualité. Evidemment le Grand Débat, les Gilets jaunes. Benalla, l’affaire Benalla ? Sans doute une diversion. Le Brexit ? Dur à comprendre. Ensuite trouver des faits divers. Et puis la phrase du début, eh oui, pas si facile : moins de 30 secondes, de la sincérité,

et garder un léger suspens, ne pas tout dire non plus. On

l’appelle la phrase billard.

Hervée achète tous les journaux et les lit cinq heures par jour pour dénicher le bon article, mais elle ne doit pas oublier que tous les journaux appartiennent à des banquiers ou des patrons du CAC 40. Bien-sûr on a Mediapart, le Canard, Fakir, Siné hebdo Arrêt sur images, mais ce sont les chaines d’informations

continues qui façonnent l’opinion.


Jacques Livchine, metteur en songes





























































Kommentare


bottom of page