top of page

Une saison en enfer, 150ème anniversaire

Une Saison en enfer d'Arthur Rimbaud, nouvelle création du Théâtre de l’Unité


"Et à l'aurore, armés d'une ardente patience, nous entrerons aux splendides villes".


Une Saison en enfer a été écrit en 1873. En 2023, on fête donc ses 150 ans.

Les 150 ans d'une Saison en enfer. Le projet du Théâtre de l'Unité.


Acte 1er : là où ça fut écrit.

Une déambulation de la ferme de Roche à la Gare de Voncq dans les Ardennes.

On imagine 10 ans après la mort de Rimbaud, Vitalie Rimbaud (sa mère), refait le chemin de son fils qu'elle a accompagné à la gare le 22 juillet 1891. Il veut repartir en Abyssinie. Il a une jambe coupée, il a 37 ans. Elle ne le reverra plus jamais puisqu'il meurt le 10 novembre 1891. Ses derniers mots : "dites moi à quelle heure je dois être transporté à bord".

Tout le texte de la saison en enfer est joué. Seul est rajouté le rôle

de la mère qui éclaire le texte. On suit le vrai chemin, celui qu'empruntait Arthur Rimbaud, qui était un grand marcheur.








Acte 2 : Là où ça fut vécu

A Harar, ex Abyssinie, aujourd'hui l'Ethiopie.

En fait, une Saison en enfer, écrit par Rimbaud à l'âge de 19 ans, décrit précisément ce qu'il va vivre après avoir abandonné l'écriture. Il a 26 ans quand il arrive à Harar.


"Allons la marche, le fardeau, le désert, l'ennui et la colère".


Toute l'équipe est transportée dans la ville de Harar pour faire résonner le verbe de Rimbaud. Résidence de 8 jours pour inscrire le texte dans la ville.


Noël 2022, Jacques Livchine se rend à Harar. On jouerait dans le quartier où Rimbaud habitait, le quartier Jugol et plus précisément dans la cour du Musée qui lui est dédié, donc sous le ciel de l'Ethiopie.


Prévisions : DECEMBRE 2023. Climat clément, pas de pluie.


LA MOTIVATION

Jacques Livchine rencontre Rimbaud à l'âge de 17 ans, il en a 80 aujourd'hui. Il commence sa vie artistique avec Rimbaud, il veut la terminer avec Rimbaud. Ce sera le point final de l'oeuvre de l'Unité.

Il tient à transmettre sa passion à 2 jeunes actrices et 1 acteur + 1 DJ qui tel les porteurs de Rimbaud transporte sur son dos la sonorisation. Donc 2 anciens, 4 jeunes. On est dans la transmission.



La maison de Rimbaud


LE TEXTE

Jamais reconnu du temps de son vivant, Rimbaud écrit ce texte juste à la fin de sa relation à Verlaine. Il va mal. Il est torturé. C'est l'expression d'une énorme souffrance. Ce texte va sortir de l'ombre grâce à Claudel et Aragon qui estiment que cette écriture est fondamentale pour toute l'histoire de la littérature.

Rimbaud casse toutes les règles et 150 ans après, le texte reste d'une étonnante fraîcheur, c'est quasiment un évangile laïque. On en comprend pas tout, car c'est une sorte de confession sauvage.


LA RUE

RImbaud est devenu une légende. Il a vécu ce qu'il a écrit, c'est un poète de rue, les salons bourgeois de la poésie il les a rejetés.


"Ah les haillons pourris le pain trempé de pluie, l'ivresse".


Livchine aime dire que son slogan c'est "voyeur, voyant, voyou".


PRECISION

La première partie est prête. Nous allons la créer du 12 au 14 mai 2023 dans les Ardennes; La demande "hors cadre" concerne le second volet : UNE RESIDENCE A HARAR avec le défi de jouer dans la rue à Harar et sur les chemins empruntés par Rimbaud.


L'EQUIPE

Hervée de Lafond et Jacques Livchine. co-directeurs du Théâtre de l'Unité. Hervée est née en 1944 et Jacques en 1943,.

50 ans de théâtre de rue. Dès 1973, ils sont à la première manifestation : Aix, ville ouverte aux saltimbanques puis à la naissance d'Aurillac, de Chalon, de Sotteville, d'Amiens etc. Et les grands voyages : Corée, Chili, Togo, Niger, RDC, Russie, USA etc.

Marie-Leïla Sekri. Elle vit dans le Jura. 40 ans. Elève de l'Unité au Lycée Cuvier de Montbéliard. Elle joue aussi avec les Urbaindigènes, le Pudding théâtre, Uz et coutumes de Dalila Roitaud.

Faustine Tournan. 43 ans. Elle vit à Paris. Connue à l'école de Chaillot. A joué dans Oncle Vania et les Kapouchnik de l'Unité. Aussi SStockholm à la Loge Paris.

Alexandre Santoro. Jeune du Pays de Montbéliard. 24 ans. La fougue, un tempérament d'acrobate. Il joue dans les Kapouchnik.

Clément Dreyfus. 41 ans. Montbéliard. Régie et compositeur de musique électronique, formé dans les ateliers de scénographie de la compagnie des Bains douches (Claude Acquart). Travaille avec Guillermina Celedon


 

Si seulement je pouvais expliquer le magnétisme qu’exerce ses textes… Rimbaud tu ne l’aimes pas, tu ne l’apprécies pas, tu ne le dégustes pas, tu ne le savoures pas, mais naturellement il t’envahit le monstre.et surtout une saison en enfer, tu ne la comprends pas… ça s’incruste.

Soixante ans que je le fréquente, un jour j’ai décidé de m’accaparer le texte en l’apprenant par coeur.

Par coeur, je ne dis pas la difficulté car le gars il n’a aucune logique bien-entendu il écrivait sans se soucier du moindre lecteur, juste lui il se vide, il sort de son corps une histoire - d’amour déjantée et qu’il regrette, il vomit il crache c’est un texte sans ossature réelle il est en perpétuel mouvement, il aime la religion puis il la foule aux pieds. Il tente de se comprendre lui-même, se fouette. Bizarrement il écrit à 19 ans, sa propre mort d’infirme des pays chauds.

Alors voilà, c’est un combat, une bataille, un corps à corps ; une empoignade.

7464 mots. Dans la bouche, 7464 mots telles des balles de fusil que je projette sur des pauvres innocents.

Un paysage parsemé de pièges tels les mines dans les zones de combat.

Et bien sûr la légende, le mythe, le mauvais garçon, le marginal.

À vingt ans il arrête, considérant que la littérature n’est que “rinçures”. Et il ne jette plus aucun mot sur papier, il ne sera pas écrivain de salon, il le dit je déteste tous les métiers, il sera un homme vivant.

Il y a un culte Rimbaud, une religion Rimbaud, des gens qui s’introduisent dans le cimetière de Charleville pour célébrer des messes noires, il y a une boite à lettres Rimbaud, des fous qui lui écrivent.

Le théâtre n’est peut être pas essentiel, mais Rimbaud lui il l’est.

 

La distribution


Mise en scène : Hervée de Lafond et Jacques Livchine

Distribution : Jacques Livchine, Hervée de Lafond, Faustine Tournan, Marie- Leila Sekri, Alexandre Santoro et Clément Dreyfus

Costumes : Nadia Genez

 

Date de création : 2022

 

Chargé de diffusion :

Paco BIALEK

Chargée de communication :

Estelle Chardon - estelle.chardon@theatredelunite.com

 

Photos : Jean-Pierre Estournet

 

Vu en 2022 :

- le 28 mai, commune de Bondeval (25). Notre premier filage public. Une cinquantaine de personnes sont venues regarder, tester notre nouveau spectacle. Bonne note de la presse.

Public conquis.


 

Le 14 octobre, Salins les Bains (39). A la demande du Pudding théâtre de Mesnay (39), nous avons joué devant une soixante de lycéens dans le Jura, vers Salins les Bains. Paysage magnifique, lycéens conquis. Rimbaud, parle à tous les âges.

Photo Stéphanie Ruffier














Comments


bottom of page