« Les Ruches », 23 ème édition

C’est une spécificité du Théâtre de l’Unité. En 2022, c’était la 23ième édition.

Les Ruches, c’est un formidable laboratoire où, pendant 6 jours, nous réunissons plus de 40 personnes autour d’ateliers « les alvéoles ». Ça se passe toujours en avril, pendant les vacances scolaires.

8 ateliers par jour, au choix. Il y en a qui prennent jusqu’à 4 ateliers par jour. Epuisant pour tout le monde, mais le choix est si vaste.


Au Ruches, on y trouve du verbe et de la poésie, on apprend à faire du théâtre politique, on chante, on danse, on apprend à tirer des feux d’artifice, à faire des masques, à jouer du fleuret, on fait de l’acrobatie. On y étudie Kantor, Pérec. On y pratique du clown, du mime, on apprend à faire des cascades et parfois de la cuisine. Les intervenants sont tous des pros dans leur discipline.


Les Ruches, c’est ouvert à tous. Intermittents ou pas, pro ou amateurs, débutants ou pas, étudiants etc et même tous ceux qui n’entrent dans aucune catégorie. On peut y venir à partir de 12 ans selon l’atelier.

Pour le Théâtre de l’Unité, les Ruches sont un sel régénérant. On y voit de nouvelles têtes à chaque fois, on fait des essais dans tous les sens dans une atmosphère créative.

Bref, quand vous faites les Ruches, vous grandissez le cercle de vos connaissances et aussi votre savoir.


Des intervenants :

Mista Nove, Arnaud AYMARD, Stefka MITEVA, Justine WOJTYNIAK, Françoua GARRIGUES, Mauricio CELEDON, Jacques LIVCHINE, Hervée de LAFOND, Barbara BOICHOT, Christophe CHATELAIN, Sylvie FAIVRE, Youssri EL YAAKOUBI, Aurélien MELIOR, Loriane CHERPILLOD, Barthélémy BOMPARD, Léonor STIRMAN, Garance GUIERRE, Milan FILLOQUE, Gildas PUGET (Chtou), Elric THOMAS, Alain SERLUPPUS, Clémentine JOLIVET, Barbara BOICHOT, Pascal RENERIC, Gaspard HERBLOT, Yves-Noël GENOD, Geneviève de KERMABON, Christian SINNIGER, Eve ARBEZ, Catherine FORNAL, Claude ACQUARD, Florence LEGUY, Judith THIEBAUT, Pierre TRAPET, Cristina IOSIF, Marthe JANSEN, Jean-Marie CHESNAIS, Marion CARRIAU, Guy BENESTY, Brigitte CIRLA, Elise OUVRIER, Anne de BROCCA, Rodolfo MENESES (Tuga), Jean-Claude DURAND, Antoine ROSSET, Alain SERLUPPUS, Nathalie CHAZEAU, Pierre PREVOST, Stephane FILLOQUE, Jean-Michel SITTLER, Marjorie HEINRICH, Claude BROZZONI, Valérie MOUREAUX, Eric de SARRIA, Julien TRAVAILLE, Robert Schiller, Philippe BONHOMMEAU, Genevière TOURRET, Gilles GALLIOT, Fantazio, Aurélien PERGOLESI, Susana LASTRETO, Eva DOUMBIA, Vincent NOMMAY, Branch WORSHAM, André RIOT-SARCEY, Gil BECHER et Lisa JACOBSON, Antony LEFEBVRE, Gilbert MEYER, Mark TOMPKINS, Claire CHIABAI, Olga GRUMBERG, Sylvie PLUSQUELLEC etc.

 

« Les Ruches », les ateliers 2022

Les chiffres : 46 inscrits pour 8 alvéoles. 15 hommes, 31 femmes. 10 ont choisi 4 alvéoles, 15 ont pris 3 alvéoles, le reste ont choisi entre une voire deux pratiques.

Ils sont venus de presque partout. 17 du Doubs, 7 du Territoire de Belfort, sinon des Alpes Maritimes, de l'Ardèche, du Pas de Calais, du Haut Rhin, des Hauts de Seine etc. Ils peuvent, on a un hébergement.


« Les Ruches », L'édito

L'édito

50 ans de théâtre, et toujours les mêmes obsessions. L'avènement d'un acteur sans ego, sans narcissisme, sans carriérisme, porté par l'amour de l'humanité, et qui combat avec les armes de l'esprit. C'est l'Armée de l'Art, théâtre, chant, danse, choeur, humour, poésie, et qui se faufile là où il y a du désert. "Et nous existerons en nous amusant, en rêvant amours monstres et univers fantastiques, en nous plaignant, en querellant les apparences du monde, saltimbanque, mendiant, artiste, bandit-prêtre". Arthur Rimbaud.

Les Ruches, ce n'est pas une utopie, c'est la réalité rugueuse à étreindre ensemble.-Jacques Livchine

 

Kantor, de 10 h 30 à 12 h 30. Avec Justine Wojtyniak. Justine est metteuse en scène de la Cie Retour d'Ulysse. Elle crée des laboratoires pour secouer l'invisible.

A travers les textes de Tadeusz Kantor les stagiaires ont découvert son univers, ses personnages.


 
 

Chorale populaire gesticulée, de 10 h 30 à 12 h 30. Avec Françoua Garrigues. Françoua est comédien et metteur en scène issu de l'Ecole Supérieure d'Art Dramatique de Paris. Il a la passion du chant et de la danse. Il est aussi comédien de doublage pour des séries télé et pour le cinéma. C'est un pilier des Kapouchniks depuis 12 ans. (photo 3 Isabelle Coché)


 

Le choeur, de 14 h à 16 h. Avec Mauricio Celedon, Esteban Peña Villagran, Claudia Verdejo (actrice et costumière) et Claire. Mauricio est metteur en scène chilien de Théâtre de rue, il fonde le Teatro del Silencio en 1989. Son langage pétri de gestes et d'émotion fusionne art du mime, théâtre, danse, cirque et musique. Ses créations corporelles visuelles et de grand format, avec une troupe nombreuse, ont sillonné la planète. Depuis 2011, il explore les déambulations participatives. Mauricio a été formé au mime par E. NOISVANDER, E. DECROUX et M. MARCEAU, il a pris part au mouvement au Théâtre de Rue en Espagne dans les années 80 et appartenu entres autres au Théâtre du Soleil pendant 4 ans.


 

 

Chants des balkans, de 14 h à 16 h. Stefka Mitéva est une artiste née à Sofia. Stefka a de multiples talents. Elle est comédienne, chanteuse, marionnettiste. Pendant 6 jours, elle a fait découvrir à plus de 20 personnes les fameuses "voix laryngées" dites voix bulgares.


 
 

Le verbe, les mots, la vie, de 17 h à 19 h. Pour se trouver il faut se perdre. Alors comment se servir des textes de Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Ghérazim, Pérec ? Comment les distiller dans la vie quotidienne. Alvéole animée par Jacques Livchine, co-directeur du Théâtre de l'Unité. (photos Isabelle Coché).


 

Le sous-jeu, de 17 h à 18 h. Arnaud Aymard est humoriste, artiste de rue. Il a écrit pour Philippe Katerine, a été animateur à Radio Nova avec Edouard Baer. Sous-jouer, c'est une façon d'apparaître nonchalant sur scène, avoir le moins d'énergie possible pour incarner des rois, reines, amants trompés etc. Enormément de demandes pour cette alvéole qui pouvait hélas recevoir peu de monde du fait de la thématique.

 

Le Théâtre politique est-il à réinventer ?, de 20 h 30 à 22 h 30. Hervée de Lafond et Jacques Livchine, tous deux metteurs en scène, comédiens, formateurs et co-directeurs du Théâtre de l'Unité depuis 50 ans ont à leur actif une centaine de pièces, ce qui ne les empêche pas de toujours essayer de se renouveler. Pour eux, la question est toujours d'actualité. L'Art peut-iml être un ferment politique. Dostoïevski dit que la beauté sauvera le monde. Le Théâtre est capable de transformer les mentalités. La révolution française aurait-elle eu lieu si le Mariage de Figaro de Beaumarchais n'avait pas pointé les graves dysfonctionnements de la société féodale. Et l'Antigone de Sophocle garde une actualité brûlante 2500 ans après sa création. Brecht a joué un rôle immense dans les prises de conscience. Ils ont donc cherché avec les stagiaires, ont creusé pour créer ensemble une nouvelle forme de théâtre politique.


 

RAP/SLAM, de 20 h 30 à 22 h 30 avec Mista Nove. Nove est bien connu localement. Artiste multidisciplinaire, il est originaire de Belfort. Nove est tombé dans le Hip-Hop à 14 ans. Il en a 46. Nove, c'est plus de 30 années à oeuvrer pour l'amour des lettres dans le Graff et la passion des mots dans le rap ou le slam. C'est un animateur, transmetteur convaincu et habité par son amour de l'art. Beaucoup ont regrette de ne pas s'être inscrit. (photo 1 Isabelle Coché).