MACBETH EN FORÊT

Jusqu’en 1830, Shakespeare est dans l’oubli. Ce sont les auteurs romantiques qui le redécouvrent et poussent le délire jusqu’à comparer son œuvre aux Evangiles.

Shakespeare a écrit 37 pièces. On ne sait quasiment rien de sa biographie. Certains de ses sonnets étant adressés à un homme de sérieux commentateurs se posent la question de son éventuelle bi-sexualité.


À l’époque de Macbeth, sa troupe est entretenue par le Roi Jacques 1er, sous le nom des King’s men. La pièce est écrite en 1603, jouée en 1606 mais publiée en 1623. Elle aurait été retrouvée dans les décombres d’un théâtre. C’est l’auteur Middleton qui aurait reconstitué de mémoire mes pages manquantes.


Pourquoi la forêt ?


Cela colle bien avec cette pièce sombre et puis n’oublions pas que Shakespeare se jouait dans le théâtre du Globe dont tout le parterre est à ciel ouvert.

Macbeth en forêt est une pièce de folie qui se joue de nuit, en forêt. Il y a le goût du pouvoir, avec l’idée que tous les moyens sont bons pour le prendre, et pour le garder, et que peu à peu le goût du sang rend fou.


Il y a le rôle de cette femme très mystérieuse qui pousse Macbeth au crime, et va s’en repentir jusqu’à se suicider. Il y a Macbeth tyran qui va chuter. Il y a le rôle des forces occultes, les sorcières… Et puis il y a aussi l’homme sans descendance et sa femme qui l’asticote sans arrêt « vous n’êtes pas un homme ».

 

Durée : environ 1 h 30

Public : à partir de 13 ans

Spectacle en forêt

 

La distribution


Mise en scène : Hervée de Lafond et Jacques Livchine

Distribution : Jacques Livchine, Hervée de Lafond, Max Bouvard, Roi Juan Jimenez (Panxo), Catherine Fornal, Julie Cazalas, Ludo Estebeteguy, Xavier Chavaribeyre, Youssri El Yaakoubi, Éric Prévost. Technique : Claudine Schwarzentruber, Benjamin Dreyfus, Emmanuelle Rossi

 

Date de création : 2013

 

Chargé de diffusion :

Paco BIALEK

pacobialek@theatredelunite.com