KAPOUCHNIK N°53 à N°58

Janvier 2009 à octobre 2009


Que s'est il passé ? Pas moyen de retrouver les résumés de cette saison 2009.


Kapouchnik N° 53 - Janvier 2009


Il ne faut jamais oublier la signification du cri qui ouvre le Kapouchnik. Six ans que nous crions pour demander de régler les problèmes de l’assurance chômage des artistes. La seule nouveauté dans le dossier , c’est que notre interlocuteur du Medef, Denis Gautier Sauvagnac était un Monsieur du genre trouble, puisqu’il se promenait avec des valises pleines de billets d’origine douteuse, pour graisser la patte aux uns ou aux autres. Personne n’arrive à savoir qui touchait. Voilà, bref, tout cela s’appelle la crise. Je demande sans arrêt aux artistes du Kapouchnik : vous la verriez comment la crise ? Un dragon, une hydre, une princesse, une diablesse ? Ce serait bien de montrer la crise. On n’y arrive pas parce que la crise, elle n’existe peut être pas, elle est virtuelle. C’est peut –être une stratégie. C’est comme pour les enfants à qui on dit « si tu ne manges pas ta soupe, le loup va venir te manger ». Voilà, ils ont inventé la crise, ça leur permet de devenir encore plus riches sur le dos des pauvres encore plus pauvres, ça leur permet de mettre des salariés au chômage par dizaines de milliers.


 

Kapouchnik N° 54 - Février 2009


La distribution


Alichina ALLAKAYE, Patrick BARBENOIRE, Nicolas GENY, Aminatou ISSAKA, Rahila OMAR,

Zeki ASLAN, Amedine BELLO, Audrey DONZELOT, Clément DREYFUS, Youssri EL YAAKOUBI, Marjorie HEINRICH, Magali JACQUOT, Hervée de LAFOND, Michèle LAUTREY

Jacques LIVCHINE, Nathalie MIELLE, Gaetan NOUSSOUGLO, Marilyn PAPE, Fred Goobi PATOIS, Eric PREVOST, Fatima SEDDIKI.

Et l’aide précieuse d'Aurélien PERGOLESI et Fabrice BOUTEILLER


LES SUJETS


La panne – Purpeople.com

Avocat du diable – Charlie Hebdo 25/02

Le salut – Bladi.net

Le mort-vivant – Marianne 21/02

Procès de « Douch » – Jeune Afrique 22/02

Lycées français – FCPE 27/02

Ah les femmes ! – Jeune Afrique 22/02

Balance ascendant Besson – Siné Hebdo 25/02

État civil – Le Pays 26/02

Passage de mules – Aujourd’hui 17/02

Les obsèques – France Soir 27/02

Les hommes ne pipent mot – GQ février

Les chiffres de Jacques

Au salon de l’auto – 20 minutes 26/02

Les vieux Japonais – Le Monde 08/12

Le grand défouloir – Sarkonymes.com

Guadeloupe – Politis 22/02 et Mediapart.fr


Extrait des phrases de présentation , phrases billard

Marc Buliard

Mon voisin a frappé chez moi, il était assez troublé, il venait d’avoir Chirac au téléphone, mais en fait c’était pas ça du tout, va falloir que j’aille le voir à l’hôpital.


Sylvie Lalaude

Je me gare aux bains douches, rue Contejean, arrive une voiture de police, un policier s’adresse à moi et hurle « papiers du véhicule » je dis mais qu’est ce que j’ai fait, il hurle "téléphone». Je dis oui, je vais à une réunion, je disais « j’arrive". Je lui tends mes papiers, il dit « votre permis n’est pas valable, car les volets détachés là, peuvent appartenir à une autre personne". Et là arrivent Claude Acquart, type ours qui sort de la montagne, arrive le président des bains douches, voiture noire, costard noir, arrivent les autres, tous me demandent ce qui se passe , et le policier d’une petite voix dit « bon ça ira pour cette fois, refaites faire votre permis et évitez de téléphoner en conduisant ».


Hervée de Lafond

Je dois payer mes impôts, mais je ne reçois aucun avis. Or voilà que j’entends sur Inter « dernier jour pour les impôts". Je m’affole, je vais aux impôts, ils me disent que j’ai changé d’adresse, que je n’habite plus Montbéliard, mais Pamiers dans l’Ariège. Je leur dis que c’est ma résidence secondaire, ah répond le fonctionnaire, c’est la poste, vous avez fait suivre votre courrier pendant plus d’1 mois, alors ils nous envoient votre nouvelle adresse. Je paie mes impôts, mais avec une majoration, de retard, « Ecoutez Madame de Lafond » je vous enlève la majoration, mais ne le racontez pas au Kapouchnik. Je vais à la Poste les engueuler, et la préposée me dit « oh Madame de Lafond , ne le racontez pas dans le Kapouchnik.


Areski Sediki semi -célibataire, algérien musulman

Cet été, j’ai travaillé à Chalon dans la rue, Il y avait le conflit entre Israël et le Liban, et moi je suis sorti avec une juive.


Nathalie Mielle

Quand j’étais petite fille, j’avais une maîtresse d’école, qui était formidable et je voulais être être maîtresse d’école, et en maternelle ma fille Zoé voulait être maîtresse d’école en CP ma fille Zoé voulait être maîtresse d’école, et en CE1 elle voulait être maîtresse d’école.

Eh bien pour le CE2 elle a décidé d’être coiffeuse.


Bernard Goetz.Champey

Le 27 mai nous étions tous invités à l’anniversaire de ma fille Aurélie qui fêtait ses trente ans. A 13 H 15, le compagnon de ma fille a dit « tous à la mairie » . A 13 H 30, j’assistais médusé au mariage de ma fille.


Michèle Lautrey

J’ai passé des vacances très dépaysantes, avec riz au curry, turbans, chant exotiques prières bouddhistes, mais c’était chez moi à Huan.


Jacques Livchine

Quand j’approche du carrefour du Lumina j’ai une appréhension. S’ils sont là, faut que je calcule mon coup, ralentir bien avant pour passer au vert. J’aime pas qu’on me nettoie le pare brise. Ce matin, j’ai jeté deux lettres sans les ouvrir, Médecins du Monde, et handicap international, j’aime pas qu’on me harcèle. A Montbé, j’évite le regard des sdf assis devant le Match. Bref je suis pas genre généreux, pourtant il y a un jeune qui depuis 3 jours a ma carte d’identité, ma carte vitale, mon permis de conduire, mon stylo, mon appareil de photo, ma clé USB, ma Carte Visa, mes 100 euros que je venais de tirer. Le tout dans ma belle sacoche achetée chez Noël, 195 € rue Clémenceau. Ne dîtes pas que je ne suis pas généreux, ce serait une contre-vérité.


Sami Guet

Je suis allé voir un magicien à cause de mes problèmes psychologiques etc. On a parlé une demi- heure ensemble, dans son bureau, il y avait du sable, des petites pierres jolies, des trucs de chamane, il m’a mis sur une table, il m’a embaumé avec du parfum, il m’a dit « maintenant, mets tout ce qui ne va pas dans une boule jaune ». Musique Zen. Il me demande 30 € et en partant dans le camion, je me dis « quelle musique de merde il écoute ».


Audrey Donzelot

Ça fait deux semaines que j’ai trouvé du travail, je suis animatrice 3 ème âge, j'adore mon travail, je le fais avec cœur, et hier on me convoque au bureau du directeur, je me dis « mais qu’est ce que j’ai fait » ? Il me dit « vos collègues se plaignent, vous êtes trop en forme ».


Emilie Debard

Il existe un bon cinéma à Toulouse, l’Utopia. J’y vais par les allées Charles Defite. Je croise un couple qui s’engueule, la femme est frappée, je me dis j’interviens ? Mais je regarde l’heure, je ne veux pas être en retard pour le film Volver dans le cadre du cycle des femmes .


Youssri el Yaakoubi

J’ai une copine depuis le mois de mai, une fille magnifique, mannequin , je me demande même comment je peux sortir avec une fille aussi belle. Ceux qui me connaissent savent que j’ai un égo surdimensionné, mais là je me dis « comment j’ai fait ». Elle ressemble avec ses yeux violets à Miss Univers. A un moment je lui pose la question : «chérie, mais pourquoi sort on ensemble ?. » Elle me dit «t’es gentil, attentionné, cultivé, et puis de toute façon depuis mon ex, je me suis dit que je ne m’attacherais plus au physique ».


Frédéric Duperray

J’habite un village très isolé, personne n’y passe jamais. Un jour , j’entends sonner, clog clong, la maison a juste une vieille cloche. Je vois une femme toute mouillée, assez âgée, habillée avec une robe de mariée, elle tient dans sa main 3 ou 4 € . Elle me dit « vous n’auriez pas quelque chose à manger, je suis prête à l’acheter. Je lui a donné un bout de pain et de camembert, je n’ai pas voulu de son argent, et elle est repartie.


Julie Guet

Hier soir, on était au lit avec Sami, tranquille comme un vendredi soir. Il y a un truc qui me fait peur en ce moment, je suis en train de reprendre un rôle, celui d’une nana nymphomane, et Jacques il dit tout le temps » ce que l’on joue au théâtre arrive toujours ensuite dans la vie ». Sami me regarde et dit « si seulement c’était vrai ».


Marylin Pape

Quand j’ai accompagné Arthur mon fils qui est roux, à la maternelle pour la première fois, il était en train de pendre son manteau, et tout d’un coup nous avons entendu au bout du couloir. « Oh poil de carotte ». On s’est retourné c’était un petit garçon tout noir qui avait crié.


Eric Prevost

Dans le cadre de mon entreprise je me suis mis en redressement judiciaire, parce que j’avais à peu près 16 000 € de dettes. Je suis passé devant le juge, pour examiner mon plan de remboursement, et la première facture que j’ai reçue, c’est celle du juge : 2600 €


Livchine

Juste à la frontière il y a l'épicerie de Sonia Bobillier.En voilà une qui ne se plaint pas, elle fait son beurre dis donc . Avec ses cigarettes moins cher d'1 Euro par paquet et son essence à 1, 06, tu vois, 36 cts moins cher qu'en france, 2 Fr 36 par litre moins cher. Tu vas pas trop réfléchir au mal que tu fais au tabac de l'avenue aristide Briand, ni au Total de Seloncourt.


Mon lave vaisselle rend l'âme, ça arrive à tout le monde. Si t'es eco citoyen tu vas chez Envie, entreprise d'insertion. J'y vais plus jamais parce qu'ils n'ont pas voulu faire marcher une garantie, j'avais 1 jour de retard. Donc je vais chez le magasin connu pour son service après-vente. J'ai toute une gamme de 300 € à 1300 €. C'est là que vous demandez au vendeur, c'est quoi la différence ? Il me dit c'est partout la même machine, la même mécanique, mais celle là est fabriquée dans les pays de l'Est. La Pro Line. Ah me dis je, bien sûr, l a main d'oeuvre à bas prix. Fiche technique , il a A partout. Et voilà comment je suis devenu un des responsables du déficit de notre balance commerciale, de la mort de Moulinex etc.



J’ai élevé mes enfants, mais je ne me doutais pas du tout, que mes parents allaient décliner et qu’il allait falloir s’occuper d’eux. Ça y est, ils sont morts,et je suis content, je n’ai plus leur regard suspicieux derrière mon dos : tu travailles, tu gagnes de l’argent ? etc. Tout est tranquille, cool, Voilà que ma fille vient en vacances à Villars les Blamont, et en ouvrant la porte de ma chambre,elle me tance d’un ton autoritaire » jacques, va falloir qu tu songes à ranger ta chambre ».


Hervée de Lafond . 13 dec 2008

Il y a une pièce de Nathalie Sarraute que j’aime beaucoup, pour un oui et pour un non deux amis vont se séparer sur une phrase : C’est bien… ça, mais dite avec un suspens, caractéristique de mépris.

Hier, rituel sacré formidable pour l’enterrement de François un grand ami. Pamiers dans l’Ariège, cérémonie civile sous le tilleul. J’étais aux manettes aux musiques. On revient du cimetière, où on avait fait pour la partie catholique de la famille, boire un coup à Laffite, et là on apprend que le neveu de François Julien vient d’avoir une fille, Lise Ah , le cercle de vie…Et les parents de Julien avaient cherché des photos toute la nuit et finalement ils m’en ont offertes deux de moi en 68 , et le docteur Sabathé regarde les photos et dit : « tu es belle…là ».



Audrey Donzelot 25 ans

Je vais habiter à Montréal bientôt. Pour l’instant c’est Bavilliers. Génial. Mon amoureux oui j’en ai encore un, mon opticien me propose de passer Noël avec belle famille, des gens charmants, je me fais une joie d’eêtre avec eux L’année dernière, ça c’est terminé chez mes parents avec tout le monde en pleurs, ma mère en pleurs, ma belle sœur en pleur, moi en pleurs. Tout le monde en pleurs. Donc je veux faire ma belle famille. Mais voilà ma mère appelle, Audrey, cela serait bien que tu viennes à Paris, ton frère a un nouvel appart, D’accord et je pleure, quand je sais plus je pleure. Mathieu il me voit, il fait cric rac et sort un billet pour l’ordi, et me dit tiens, cela te fera du bien de voir ta famille, je rappelle ma mère, je lui dis-je viens mais ma mère me dit : finalement ton frère c’est pas sûr.Je dis que j’ai pris mes tickets de train, j’entends mon père qui grogne derrière, elle a pris ses tickets, mais elle est trop bête, et moi je me mets à pleurer. Mathieu me dit, c’est pas grave , tu viendras à Dijon dans belle famille. Mais finalement mon frère rappelle, cela aura lieu chez moi…j’ai les clés.


Jacques Livchine

Message sur le répondeur voix grave d’Hervée, voix grave, ça y est François est mort., Je pars à l’enterrement demain. Le lendemain soir Hervée hurle dans le téléphone : Jacques faut que tu m’aides, je vais être obligé de parler, je sais pas quoi dire, toi t’es bon là-dedans. Je réponds, le petit poème de Michaux, elle me dit c’est tout, ceest pas suffisant, et puis tâche de faire rire, des imitations, François le lion, le patron, tu comprends le rire à travers les larmes. Elle me remercie. Lendemain de l’enterrement. Coup de téléphone . je suis à Orly, j’achète Marianne ? Mais alors cet enterrement ? J’ai pas le temps. Samedi matin, elle rentre elle s’assied comme s’il n’y avait jamais eu d’enterrement, je lui fais remarquer tu ne dis pas bonjour>. Elle répond « excusez moi, j’ai serré deux cents mains hier à l’enterrement, ça va comme ça !


Sébastien Dec

Montbéliard centre au dessus de la bijouterie Kaput. Je suis victime des dégât des eaux, non élucidé ; Celaa fait quarante huit heures que je fais caca au chaud.


Catherine Fornal

Sans assedic . je suis allée en Suisse voir un concert, il neigeait beaucoup, on a fait Montbéliard Porrentruy à 30 kms heures ; dans la salle des hospitalières à Porrentruy, on a fumé au chaud.


Marcel Djondo

Dampierre les bois

Ça dépend. Chômage 1800 €

En vacances au Togo, Nora est aux toilettes, moi au téléphone, j’ai fini crie Chiara, je l’essuie, le Nokia plouf dans les toilettes, j’étais tétanisé ; je plonge ma main je le récupère, il a séché, il marche mais quand je téléphone c’est la merde.


David Domgjoni

Kososvar sans ressources. Une amie me dit j’ai fait le test du sida. Elle me demande tu l’as fait. Je me mets à flipper, je me dis que je vais le faire.

Et je me suis imaginé ma mère si je l’avais elle me dirait « David, pourquoi Sida ?"


Marjorie Heinrich

Pas de salaires ce mois-ci. J’étais au festival Etat d’urgence au Quebec, un festival de SDF, j’essaye de retrouver ceux de l’année dernière, Chérif, Jacques etc, mais tous sont morts. Sauf 3. Tous les jours je récupère des objets par terre, seringues... Il y a une nouvelle drogue "cristal" en six mois on meurt. Je rentre chez moi, et je pleure pendant deux jours, j’avais un atelier à Moret tempêtes de neiges,, de voir cette neige je me suis crue au Canada, et ça va mieux.


Magali Jacquot, marseille. 1700 €

Tournage jeudi à la prison de Tarascon, fait trop froid je veux annuler.

J’ai un billet pour Montbé. 30 € siège inclinable. Un monsieur me dit t’as de la chance, tu vas pas venir à Strasbourg avec moi, je m’endors, le bonnet sur les yeux.

Jacques Livchine doit venir me chercher à 5 H 40.

Mais je m’endors jusqu’à 7 H

Jacques m’appelle. Où sommes nous…. À Colmar, et le mec me dit vous allez venir à Strasbourg avec moi, je vous l’avais bien dit.


Samy. 1000 €

Répét de musique..gnagna le vieux veut pas venir, car il a peur de la neige, et moi après la répét j’ai mis 30 minutes pour 3 kms.


Eric Prévost

1300 ou 1700 €

Hier soir je déneige, je mets du sel.

Les moutons viennent me voir, Bee bbeee. Je repars ce matin , les moutons me demandent à manger. Et en sortant ça va très vite, je tombe en criant Meeee... Et les moutons à l’arrivée me font Beeeee....


Nicole Rivier

Spécialité clown. Je travaille dans les hôpitaux. Parfois j’ai du mal à faire rire un enfant noyé.


Stéphanie Renaud

Je travaille dans la saucisse. Je gagne 900 € seule depuis juillet.

500 € pour ma cuve fuel, mes pneus neige, heureusement mon banquier m’a enlevé toutes mes commissions.


Youssri el Yaakoubi

31 janvier. Ma chérie est partie 1 semaine au Maroc avec sa maman du 2 au 9 janvier. Je vais la chercher à Lyon, je prends un caddie, avec 1 €, je suis content de la revoir, j’attends les bagages, et je regarde les gens , je vois un Monsieur européen 68 ans, trop heureux illuminé, ils sourit il regarde des arabes avec plaisir, il a fat une cure d’anti racisme. Il s’approche de moi, au moment où je laisse le caddie, il me dit 1 € , c’est 11 dirhams 23.


Pancho

On a eu un pote ukrainien à la maison on l’avait connu à Cracovie. Il me dit « pourquoi pas une manche". Je luis dis à Montbéliard, difficile. Allons à Besançon. Neuf ans que j’avais pas fait la manche. On a trouvé notre place au milieu des autres guitaristes. On joue deux heures : saxo diatonqe. Deux heures 1 € 50. Un type me conseille de chanter et d’aller dans un bar. Musique dans le bar, rien du tout. Et je me suis mis à chanter, (il chante) et on a eu 45 €.


Zeki

Origine turque. Quand je bossais à Faurecia de nuit, je leur disais comment ça va , ils me répondaient tous ça ira mieux demain matin à 5 H. Maintenant je suis au chômage, je m’écroule devant la télé et quand ma femme me demande si ça va , je lui réponds « ça ira mieux demain à 5H ».


Samy

guet@wanadoo.fr

Jeudi j’ai forcé mes enfants à venir à la manif. Panne de congélateur. Je jette toute la nourriture. Mon père me propose de m’en racheter. Il me donne de l’argent pour ça, ma belle mère lui dit « méfie toi il va s’acheter une guitare ». Finalement mon congélateur remarche.


Nathalie

Pour le nouvel an j’ai souhaité à mes amis une année économiquement acceptable, sexuellement active et politiquement incorrecte. L’un d’entre eux m’a répondu : d’accord mais pas dans cet ordre.


Seb Dec

Au dessus de la bijouterie.

Ce soir, il y a ma mère mon père sa sœur son mari, pourtant individuellement ils sont tous pour la paix au proche orient.


Catherine Fornal

Visite d’un ukrainien musicien à Colombier. On boit d'la vodka.


L'édito

Il y a des fois où je me demande s’il y a des gens de droite qui viennent au Kapouchnik.

Il y a justement quelqu’un qui m’écrit pour me dire qu’il est de droite et qu’il fréquente les kapouchniks. Bien sûr nous avons notre sensibilité sociale, mais qui n’est dictée par aucun parti. Nous avons nos colères, notre vision de la société, et nous frappons aussi bien à droite qu’à gauche. Contrairement à ce que croyait Souvet, rien ne nous inféode à Moscovici et si ce dernier déconne, nous le clamerons haut et fort. C’est ça le contre-pouvoir des citoyens. C’est ça aussi la liberté des artistes.- Jacques Livchine


 

Kapouchnik N° 55 - 28 mars 2009


La distribution


Alichina ALLAKAYE, Patrick BARBENOIRE, DGIZ, Aminatou ISSAKA,

Rahila OMAR, Nicole RIVIER, Pierre SAMUEL, Zeki ASLAN, Marc BULIARD,

David DOMGJONI, Clément DREYFUS, Youssri EL YAAKOUBI, Marjorie HEINRICH,

Hervée de LAFOND, Michèle LAUTREY, Jacques LIVCHINE, Nathalie MIELLE, Fanny PERCHER, Eric PREVOST, Fatima SEDDIKI.

Sans oublier l’aide précieuse de Claudine SCHWARZENTRUBER et Fabrice BOUTEILLER


LES SUJETS


Mariage pour de rire – Marianne 14/03

Ta gueule Marine – Le Pays 28/03

Un milliardaire dans les étoiles – Marianne 21/03

Sarko super speed – Marianne 21/03

Allo le 17 – Le Pays 28/03

Sarkomence

La guerre des débris – L’Express 26/03

L’Axone – Blog de Louis Souvet et Est Rép. 25/03

L’heure noire – Le Pays 28/03

Pénélope l’économe – L’Express

Le scénario qui dérange – Le Nouvel Obs et Libé 28/03

Quand le lait déborde – Marianne 21/03

Le marché de 3 fois rien – Le Nouvel Obs 23/03

Le pape et la jeune fille – Charlie Hebdo 24/03

Le hold-up des banquiers – L’Humanité 27/03

Les chiffres de Jacques

Areva au Niger – Libération 27/03

Impro slam’ – Toute la presse

Lampedusa – Le Monde II 17/03

Pub : le bobaraba – 100% mag


L'édito


Tout a commencé le 15 mars 2003, il y a six ans. Nous voulions pousser les jeunes à s’intéresser au monde qui les entoure, et puis aussi être présent à Audincourt. Nous étions 90 dans la salle et c’était déjà un miracle.

La question en suspens « comment parler du monde d’aujourd’hui sans faire trop lourd ou trop militant » ? À l’époque c’était la guerre en Irak, c’était Bush. La formule ne vieillit pas, mais l’accouchement devient de plus en plus difficile, car il nous faut éviter les ficelles, éviter trop de gaudriole, rester mordant, ne pas nous imiter nous –mêmes, et dire des vraies choses.- Jacques Livchine


 

KAPOUCHNIK N°56 AVRIL 2009



Plus de Kapouchnik pendant 4 mois ! Fin de saison avec ce numéro 56. Comment je vais faire ? me demande Robert qui m’explique que le Kapouchnik est son seul lien avec l’actualité, il ne lit pas les journaux, ne regarde pas la télé, il n’a que le kapouchnik comme moyen d’information. Il n’est pas le seul dans son cas. Un autre spectateur nous confie que grâce au Kapouchnik il a enfin compris l’affaire Colonna.

Mais nous aussi, chers amis cela va nous manquer, parce que fabriquer un Kapouchnik implique pour nous de décrypter les nouvelles et d’en scanner tous les dessous. Mais notre réalité économique implique que nous cherchions des contrats hors région, sans oublier que dès qu’il fait chaud le climat des 3 oranges est tropical.-Jacques Livchine.


 

KAPOUCHNIK N°57 SEPTEMBRE 2009


Pour l'instant, manque à l'appel.


 

KAPOUCHNIK N°58 31 OCTOBRE 2009


Septième saison, cinquante huitième Kapouchnik.


Notre matière première c’est l’actualité.

Au moins, elle ne risque pas de s’épuiser.

Parfois, c’est chaud. Des supers affaires. On a eu à la suite Polanski, Frédéric Mitterrand, Jean Sarkozy, mais ce sont des feux de carton, ça retombe aussi vite que cela monte. Ce matin, seules nouvelles : Chirac en correctionnelle et Pasqua condamné à un an ferme.

Ce qui m’amuse, c’est que cela ne choque personne. Dans l’opinion publique qui dit homme politique, dit malversations et tout le monde pense que sur ce plan-là, la gauche et la droite se valent. Quand on voit la popularité de Berlusconi, on se dit même que la réussite en politique est inversement proportionnelle à l’honnêteté.-Jacques Livchine.


La distribution


Patrick BARBENOIRE, Stéphanie RENAUD, Vahid ABAY, Marcel DJONDO, David DOMGJONI, Audrey DONZELOT, Clément DREYFUS, Youssri EL YAAKOUBI, Sami GUET

Marjorie HEINRICH, Sylvain HINDIÉ, Magali JACQUOT, Hervée de LAFOND, Michèle LAUTREY, Jacques LIVCHINE, Nathalie MIELLE, Gaetan NOUSSOUGLO, Eric PREVOST,

Fatima SEDDIKI.

Sans oublier l’aide précieuse de Claudine SCHWARZENTRUBER .


LES SUJETS


Ce que vous ratez à la télé – TV grandes chaînes 30/10

Les 2 Jerusalem – Courrier International 22/10

Les escorteurs de la PAF – Mediapart.fr 30/10

La Toussaint écolo – Aujourd’hui en France 30/10

Radio trépas – Télérama 26/10

La cour des comptes – Mediapart.fr 30/10

Le suivi des délinquants sexuels – Le Pays 27/10

Les guerres de l’eau – Alternatives économiques

Paroles de l’ombre – Le Nouvel Obs 22/10

J’aimerais être comme eux – Aujourd’hui 30/10

L’inauguration de la prison – L’Huma 26/10

Les chiffres de Jacques

Jetueunami.com – Direct8.fr 30/10

Les affaires de la République – Aujourd’hui 29/10

La mort de Zineb – L’Est Républicain 30/10

La traque de Treiber – VSD 21/10

8 novembre 89 – L’Express 29/10