top of page

Kapouchnik 160 du 8 avril 2023


Le 160 ème, dernier de la saison.

Pourquoi rien de mai à septembre me direz- vous ?

Les 3 oranges ne sont pas climatisées et de plus les intelligents architectes ont fait tout un pan de mur en verre, ainsi un seul rayon de soleil fait monter la température au delà du raisonnable.

Quoi dire sans se répéter ?

Les réservations du lundi n’ont duré qu’une matinée, et la liste d’attente était quasiment de 40 noms. C’est dire que le succès ne faiblit pas. Ce n’est plus du public, ce sont des fidèles. Ils savent tout de nous, connaissent le rituel, d’ailleurs pour cette édition il y avait à peine vingt nouveaux spectateurs.

Toujours une heure quarante. Enveloppes de 170.

Forfaits : Fulconis, s’est trompé de date, et Panxo qui est allé monter un chapiteau à Marseille.

Un nouveau : Mickaël Constant de Calais.

Une révélation : Nadège Vermot des Ardennes mais originaire de Morteau.

Suite à un conflit interne Jacques Livchine ne fait plus le débriefing, ne donne plus de notes et ne critique aucun comédien.

On dira juste que c’était extrêmement enlevé et vitaminé. Le retour de Seb Dec après six mois d’absence pour raison de santé a été ovationné.

L’équipe 14

Hervée de LAFOND - Alexandre SANTORO - Eric PREVOST - Vincent JEUDY - Claire MATHAUT - Catherine FORNAL - Jacques LIVCHINE - Nadège VERMOT - Thibaut GAUTHIER - Françoua GARRIGUES - Samy GUET - Sébastien DEC - Youssri El YAAKOUBI - Mickael CONSTANT


Régie : Clément DREYFUS

Sans oublier l’aide précieuse de

Jean Bernard DREYFUS Claudine SCHWARZENTRUBER, et Estelle CHARDON

Les sujets traités


Ce que vous avez raté à la télé

Comme d’habitude.

Les truites – L’Est Républicain cette semaine

Catégorie CA d’une association franc comtoise la pêche à la truite.

Idée très drôle, le président a une parole qui traine ce qui énerve les membres.


Concert annulé – Le Figaro.fr

Celui de Bill Hassani. Menaces des chrétiens d’extrême droite.

Bien incarné par Aexandre déguisé en femme et un play back crédible et chorégraphie excellente de Francoua.

Voyage à Pekin, Le Monde du 06/04

Laborieux.

La sexualité des séniors, Femmeactuel.fr

Catherine rivalise avec Blanche Gardin



Le cauchemar de la F. F. F., so foot

sur le ramadan pendant un match de football.


Play boy, Avril à juin

Marlène Chiappa (Nadège ) en duo avec Françoua. un des grand moments.

Les chiffres de Jacques

Auto critique, il se plante sur le manque à gagner de 450 milliards sur les retraites des nouveaux plafonds.

Les deux plus grandes fortunes du monde : Bernard Arnaud, 211 milliards et Françoise Bettencouyrt Meyers : 180 milliards. Augmentation de 20 % en un an

43 milliardaires en France.

7,3 millards d'habitants dans le monde. 2 milliards n'ont pas accès à l'eau potable et 3 milliards pas d'accès à des sanitaires.

Suite à un plafonnement des cotisations, manque à gagner de 4,5 milliards pour les caisses de retraite complémentaire.

Garde des médecins de 24 H à l'hôpital : 4000 € on réduit à 1390.

77% des batteries électriques viennent de la Chine. Pour une batterie on doit remuer 250 tonnes de terre pour retirer les minerais. Pas écologique du tout.

Cachets des chanteurs dans les festivals : de 700 000 € à 1 500 000 €.

69 € une chambre à l'Ehpad d'Audincourt. Hommage à Muguette.

470 € une journée de cure dans un centre d'addictologie (allusion à SEb)


Les Franc-comtois, Est Républicain du 03/04

A l’audimètre du rire, record absolu.

Rendez-vous manqué, Paris Match cette semaine

Vincent incarne Charles le roi d’angleterre, les poubelles de Paris devaient jouer mais mauvaise coordination.

Le dernier congrès de la CGT, Les Echos.fr

très musclé. Catherine inénarrable en Martinez, et jaillissement de Sophie Binet la candidate surprise.


West Easten Orchestra, Le Monde du 01/04

L’utopie de Barenboim et l’extrême droite israélienne d’une violence indicible . Youssri et Catherine lâchent leurs quatre mots d’hébreu. Belle poésie.



L’édito

Il suffit de passer la frontière et c’est la Suisse, tout près tout près.

Qui connaît le nom du président de la Suisse ? Personne, car chez eux le président préside, il veille à ce que tout le monde s’entende, il n’est élu que pour un an, il ne dirige rien, il a une fonction de représentation. Chez les suisses on est champion du consensus et du compromis. Quand ça ne va pas le peuple tranche par referendum dit votation. Si je rencontre Macron un jour je lui dirai : président allez rencontrer Alain Berset le président de la Suisse, il vous donnera de bons conseils et vous apprendra à ne pas se mettre le peuple à dos.

Jacques Livchine, metteur en songes














Komentar


bottom of page