KAPOUCHNIK N°22

10 Décembre 2005 . 1 H 48'.


Quelques nouveautés dans le rituel. Le public est invité à se lever et à crier avec nous. Le cri des acteurs pour leur régime de chômage. Quand on se présente, on dit son pédigrée familial. On a droit à tout, du célibataire au marié, en passant par le célibataire qui vit en concubinage. Les phrases du début, vu la date, sont centrées sur le thème de Noël, elles sont pas mal réussies. Faudrait que je les enregistre un jour.

Une fois de plus, après midi laborieux et le soir ça passe, porté par le public. J'oublie de prendre des photos.

C 'était plein depuis dix jours. Hervée gronde les gens qui ont réservé et ne sont pas venus.

Deux nouveaux éléments : une comédienne de Lausanne, Lucienne Olgiati, assez lumineuse, et qui s'intègre parfaitement dans le jeu, et Philippe Nicolle, metteur en scène de 26 000 couverts, qui est plus là en observateur qu'en participant, mais qui introduit dans le Kapouchnik quelques touches d'humour à lui.


Maintenant on commence à savoir qu'il faut éviter de satisfaire le public qui lui, ne serait pas outré d'avoir "les grosses têtes" de RTL, franchouillerie et gauloiserie. C'est un peu le problème. Les "faits divers" de Marianne sont prétexte à jeu, à rire, mais quand ils sont en trop grand nombre déséquilibrent le Kapouchnik au niveau de la pensée.

Amuser et faire réfléchir. ce devrait être notre devise.

L’Unité a un gros problème

Jamais nous n’aurions pu croire qu’un homme politique de l’envergure de Louis Souvet puisse nous faire payer aussi cher notre présence à Audincourt. Toutes nos demandes de subvention sont bloquées, quand elles passent c’est un miracle. Or c’est la vie de 12 plasticiens à qui nous avons commandé des artomobiles qui est en jeu. C’est le mois de mai de notre « Caravane » qui est en jeu. Souvet a dit « Je ne ferai que ce que le peuple me demande ». Alors, demandez lui à votre manière. Mettez lui un mot.


Je l’ai vraiment entendu dire à Blamont

« La vie culturelle, maintenant elle est à Audincourt »


La distribution

Arthur GALLIOT, Philippe NICOLLE, (26 000 Couverts de Dijon), Lucienne OLGIATTI, (Nationalité Suisse, de Lausanne), Philippe COULON, Sébastien DEC, Clément DREYFUS, Youssri EL YAAKOUBI, Catherine FORNAL, Bernard GOETZ, Samuel GUET,

Marjorie HEINRICH, Hervée de LAFOND, Sylvie LALAUDE, Michèle LAUTREY, Jacques LIVCHINE, Nathalie MIELLE, Gaetan NOUSSOUGLO, Marylin PAPE, Eric PREVOST,Areski SEDIKI, Marie Leïla SEKRI

LES SUJETS


Fausse récompense pour vrai meurtreMarianne 03/12

Ce que vous avez raté à la télévision ce soir

Livchine en vieux vicieux montre à Arthur, si frêle, si adolescent la nature.

Les lois HLMLe Canard 06/12

Avec Eric que le public adore en Sarkozy. Ce n'est pas une vraie imitation, c'est la reprise du phrasé et du côté direct de Sarko à qui il manque 6000 logements sociaux à Neuilly pour être en phase avec la loi.

Le FemidonLibération 01/12

Une petite chanson autour de la sortie d'un préservatif féminin.

La CIA en procèsLibération 07/12

un peu long. Mais les deux flics américains étaient amusants : Philippe Coulon et Eric Prévost, et Yousri joue la situation sans chercher les rires.

L’haltérophile turc – Le Monde 08/12

Il est suspendu pour dopage, et Philippe Nicolle suspend à une barre l'halérophile joué par Ares. Rires.

Attaque de pitt bullLe Courrier de Genève 03/12

La femme aux deux visages – Paris Match 08/12

Difficile à fabriquer, car l'histoire de cette greffe du visage est compliquée. On fait l'opération à la bougie, c'est à dire on fait une petite création esthétique, chose que l'on ne fait pas assez.

Le FlashLe Courrier de Genève 03/12

Un petit lazzo de quelqu'un qui se fait flasher et repasse quatre fois pour comprendre. Bon fonctionnement de Yousri et de Lucienne.

Srebrenica 10 ans aprèsElle 05/12

Une dramatique. Hervée dit que les gens se souviennent plus des dramatiques. Sauf que c'est une sorte de litanie horizontale, pas d'histoire, juste une plainte.

Un Béjart du foot à DelleL’Est Républicain 07/12

Petite polémique, car Youssri ne fait pas tant le footballeur efféminé que le pédé. Cette stigmatisation des pédés est un ressort de rire, mais un peu cliché, et trop café théâtre. Pourtant cela fait du bien de voir un peu de sport sur scène.

Les chiffres de Jacques

Rapt à AudincourtL’Est Républicain 09/12

Catherine et Sébastien très en forme au niveau jeu masqué.

L’impossible mosquéeLe Nouvel Obs 08/12

Samy présente en précisant que tout ce qui va être dit a été vraiment dit. Et il est vrai que le maire de Nice, ex FN est terrifiant. On peut dire que c'est un sketch social et politique, et que cela est parlant ce refus de faire une mosquée à Nice. Youssri progresse dans le jeu contenu.

MétamphétaminesParis Match 08/12

Marjorie toujours en animatrice avec une belle énergie et la langue qui va avec.

AnniversaireLe Courrier de Genève 03/12

Millième condamné à mort aux USA, souffle sa bougie en mourant.

Le grand nettoyageMarianne 03/12

Les femmes de ménage du casino aspirent les sous devant les vigiles médusés. Fallait il des vrais aspirateurs ? Trop long dit Hervée.

Super seniorLe Matin de Suisse romande 09/12

Hervée dans une farce sur la télé réalité, montre sa culotte. le public applaudit. Il applaudit quoi `? La femme de 60 ans qui ose.

Bouddha : le retour ? VSD 07/12

Ça fait rire, mais est ce suffisant ? On se le demande, mais la sorte de danse de nuit est jolie.

Les bienfaits de la colonisation,;– France Soir 10/12

Gaetan casse le discours de colons, il argumente très fort, il connait le sujet en tant que Togolais, Hervée trouve ça long, il est tellement habité que le public applaudit très fort.

Le nouveau Coca cola blackFrance Soir 08/12

Catherine, Marie et Marylin déchaînées. Car pour ce qui est de Catherine, d'jeune qui boit du Coca, le sujet est inspirant. C'est dansé, scandé , avec des beaux costumes, un beau final d'opérette endiablé.