KAPOUCHNIK 38

29 septembre 2007



CE QUE L'ON PEUT DIRE

Si on n'écoutait que le public, il faudrait de la grosse farce tout le temps. C'est vrai que la farce, cela fait du bien. Mais il est très important que le kapouchnik soit une prise de position sur l'actualité. Et là justement, on voit Sakozy faisant du vent, mais Sarkozy malin aussi, on voit les problèmes pas réglés comme Sangatte qui se retrouve à Cherbourg, ou les réfugiés d'Audincourt, on voit les chiffres désastreux de la France avec ce cadeau incompréhensible de 15 milliards aux riches, on voit la sécu qui paie quasiment 2 milliards les frais de publicité des laboratoires pharmaceutiques qui s'enrichissent à souhait. C'est ça la colonne vertébrale. On rit beaucoup. Il y a eu une petite déficience au niveau des comédiens sachant créer des personnages, il nous faut toujours deux comédiens extérieurs pour pimenter l'ensemble, même si on se débrouille avec les moyens du bord.

La distribution


Amedine BELLO

Audrey LOPEZ

Max BOUVARD

Marc BULIARD

David DOMGJONI

Audrey DONZELOT

Clément DREYFUS

Youssri EL YAAKOUBI

Catherine FORNAL

Bernard GOETZ

Julie GUET

Sami GUET

Marjorie HEINRICH

Hervée de LAFOND

Sylvie LALAUDE

Michèle LAUTREY

Jacques LIVCHINE

Nathalie MIELLE

Gaetan NOUSSOUGLO

Eric PREVOST

LES THEMES

Ce que vous ratez à la télé – TV Hebdo 29/09

bien construit, absurde à souhait


Ramadan et croissants – Le Courrier Inter 27/09

Dommage que le stand up du début ait été sur le même sujet


Piston et passe droit – Marianne 22/09

efficace. Allers et venue à La Nordey. traitement non réaliste

Parrainages à Audincourt – Le Pays


Youssri et David dans une vraie dramatique



Sarko cannibale– Le Nouvel Obs 20/09

On a mis notre Sarko en short. On fait une pantomime mouvementée sur les commentaires du NY Times sur Sarko l'agité du bocal.


Parfum de femmes – Choc 27/09

Catégorie farce, certes mais ça existe les parfums vaginaux

Cherbourg– Le Monde 28/09


Le sujet des réfugiés et de leur éviction est crucial. Le préfet est emmerdé car ce sont des Irakiens non expulsables à cause de la guerre dans leur pays.


Petit lexique caillera– Le Monde 29/09

Heureusement que David et Youssri maîtrisent bien la langue. Très efficace l'embauche chez Fadel Amara



Hakka – Paris Match 22/09

Choeur de femmes. très drôle


Hélias sort de l’ombre – L’Est Républicain 28/09

Les personnages. Catherine nous fait une caissière de match à hurler de rire


A chacun ses souvenirs– Libération 26/09

très délicat. Auschwitz, quand les bourreaux prennent du bon temps après le taf de l'extermination. D'après de vraies photos qui viennent d'être retrouvées.


Les chiffres de Jacques

Que des milliards, tous les chiffres qui montrent une France en faillite.


Courbet– Le Monde 28/09

Reproduction du nu couché que l'on vient de redécouvrir, c'est Amédine qui s'allonge à moitié nue.Franchement très poétique.

L’heureux élu – Aujourd’hui 29/09

On ridiculise DSK, on le montre roulé dans la farine par sarkozy avec la sucette du FMI


Al Qaïda frappe à la porte– Paris Match 28/09

Pas mal, mais pas d'idée de mise en scène.Un peu plat


La chasse aux nuisibles – Charlie Hebdo 19/09

Moyen, faute de traitement fort.


Mopral – Que choisir septembre

Hervée met une perruque et fait décoller la visiteuse médicale dans la farce



Le rapport Kinsey – Marianne 22/09

farce, fait du bien , ces enculades de vieux. Personnages amusants



Birmanie – Libération 28/09

Image, musique, on cherche l'émouvant.

Pièces jointes

slam de l'usager


Les usagers sont en colère

Marre de la galère

Nous sommes pris en otage

Y en a marre du chantage

Nous sommes pour Sarkozy

Nous lui crions vas y

Saute leur sur le grappin

Etouffe moi ces faquins

Saloperie de grèvistes,

Petite bande d’anarchistes

Honte à vos privilèges

Nous tuerons vos cortèges

Nous sommes les usagers

Nous sommes enragés

Vous n’êtes qu’une poignée,

Nous, nous sommes des milliers

Nous allons vous faire taire

Mettre vos épaules à terre

Nous voulons travailler

Y a de l’argent à gagner

Vous n’êtes que des crasseux

Vous êtes des paresseux

Nous sommes pour la réforme

Nous aimons l’uniforme

On aura votre peau

Sous vos vieux oripeaux

Votre grève s’essoufle

Votre grève s’étouffe

On va vous écraser

On va vous décaver

Nous sommes les usagers

Amis des PDG

Quant à vos privilèges

Ils vont fondre sous la neige

Car nous sommes la force

Et nous bombons le torse

Nous sommes le courage

Vous êtes pour le saccage

Allez vite au boulot

Bande de rammolots

Nous sommes les usagers

Nous sommes les usagers

SarkozyThibaultSarkozy et le chœur de la France


Franchement est ce que vous trouvez normal qu’une poignée de privilégiés qui ne travaillent que 37 ans et demi prennent en otage la France entière

An non c’est pas normal ça


Franchement est ce que vous trouvez normal qu’un syndicat qui n’a même pas 10 % de syndiques prennent en otage la France entière.

An non c’est pas normal ça


Franchement est ce que vous trouvez normal, qu’une poignée d’étudiants représentative de rien du tout bloque l’accès des facs, à ceux qui veulent travailler

An non, c’est pas normal ça


Franchement est ce que vous trouvez normal qu’on indemnise 25 jours des intermittents qui ne travaillent que 5 jours par mois

An non c’est pas normal ça


Franchement est ce que vous trouvez normal que ceux qui travaillent 42 heures et plus cotisent pour que deux millions de chômeurs puissent faire la grasse matinée.

An non c’est pas normal ça


Franchement est ce que vous trouvez normal que 400 000 étrangers s’installent sur notre territoire sans autorisation.

An non c’est pas normal ça


Bien sûr, vous avez le bon sens de ne pas trouver normal, ces anomalies, eh bien moi Nicolas Sarkozy, vous m’avez élu pour que je travaille et que je règle toutes ces questions, eh bien, maintenant que je sais que j’ai votre soutien, et grâce à votre soutien je vais régler les grands problèmes…

Thibault à nous deux, je vais te casser les reins, tu vas mordre la poussière, mon gaillard, je vais te laminer


Thibault

Est il normal que vous vous augmentiez de 206% Monsieur le président ?


Sarko

Je m’aligne sur Angela Merkel, c’est normal , et puis c’est la transparence ça…


Thibault

Est il normal que vos grands amis les patrons gagnent 600 fois le smic


Sarko

Eux il travaillent, ils le méritent


Thibault

Est il normal que Total fasse 15 milliards de bénéfices et versent 5 milliard à leurs actionnaires


Sarko

C’est normal, ils travaillent eux


Thibault

trouvez vous ça normal que les riches deviennent toujours plus riches et les pauvres toujours plus pauvres


Sarko

C’est la nature qui est inégalitaire, s’il y a des gros, faut bien qu’il y ait de maigres


Thibault

Est ce que vous trouvez normal de prendre un falcon pour chercher 3 infirmières au tchad quii auraient été libérées de toutes façons


Sarko

Je veux montrer aux Français que je travaille, c’est normal


Thibault

Est il normal que vous ne réformiez pas à votre régime de retraite à vous, vous êtes déjà sûr de toucher 25 0000 € par mois


Sarko

Je ne fais que respecter la loi, c’est normal


Thibault

Est il normal que vous offriez un paquet fiscal de 15 milliards qui ne profitent qu’à vos amis


Sarko

C’est plus que normal, j’arrête l’exil des grandes fortunes.


Thibault

Est il normal que grâce à votre ami Lagardère vous ayez la main mise sur 38 journaux en France.


Sarko

Une bonne politique c’est une bonne presse.


Thibault

Est il normal que vous dev eniez le caniche de Bush alors qu’il est totalement enlisé


Sarko

j’aime l’amérique car l’amérique c ‘est le pognon,


Thibault

Est il normal que vous vous vantiez sans arrêt, alors que vous ne réglez aucun problème

Sangatte, pas réglé,

Les banlieues pas réglé

L’insécurité pas réglé

Les sans logis pas réglé


Sarko

Mon ami, Bernard je peux te livrer mon secret …

Quand un problème se pose, tu vas au cœur du problème avec ton équipe de Télé, les français sont heureux de voir un président qui met ses mains dans le cambouis.

Mais un problème réglé n’a jamais fait ni un article ,ni une émission de télévision. Alors pourquoi régler les problèmes, ça coûte cher et ce n’est pas rentable.

Tu crées une commission avec des incapables, qui noie le problème, ça suffit, tu vois nanard, t’as de trucs à apprendre encore.

Tu crois qu’Hortefeux règle le problème des clandesins, il en vire 20 000 par an d’accord, à ce train là il lui faudra vingt ans, mais quand il en vire 20 000 il y en a 20 000 qui arrivent, mais les français pensent que je règle le problème, c’est ça qui compte Nanard , faire illusion.

Nanard, c’est ça le génie de la com… Faire croire, faire semblant, alors qu’on ne fait rien, on annonce, on fait le beau, et on nique tout le monde. C’est bon de niquer Nanard

Fais en autant avec ta centrale mon garçon ,

Dis mois nanard, t’aurais pas envie de nous rejoindre…

Avec Fadila tu ferais la paire.. Hirsh il est bien aussi

Nanard, tu croupis à la cégète,

Nanard, une 607, ministre du travail, allez, pense à ta femme, à tes enfants, tu pourras t’acheter une belle baraque, sur la côte…

Allez nanard.

Il ne faut pas avoir honte de penser d’abord à soi –même….

Les autres, ils vont baver sur toi, Nanard, t’en as rien à péter.

Nanard t’as bien compris que t’es foutu, ton rival chez les cheminot, Le Reste, y veut piquer ta place

Tu lui laisses

J’aime les garçons compétents comme toi, ceux qui réussissent.

Nanard, cool tranquille, tu décideras ce que tu voudras.

Tu décides, ecoute si tu prends la place, je te le jure, on la fait cette retraite après 37,5 années de travail.

Je te le promets


Musique

Est il normal




Edito du programme



On a commencé en mars 2003.

Le kapouchnik doit impérativement s’appuyer sur la presse. Or nous arrivons à un tournant grave. Les vraies prises de position se font rares, les articles polémiques posant les questions dérangeantes deviennent quasiment introuvables.

L’info devient incolore. Bizarre, quand on sait que le seul journal qui ose des avis divergents a doublé ses ventes.

C’est devenu un lieu commun de dire que Lagardère et la pub régentent l’info.

Nous espérons de tout cœur que le Kapouchnik restera un espace de parole libre, et politiquement incorrect.

Jacques Livchine