KAPOUCHNIK 43

8 février 2008 à Nemours (77) MJC Scala



C'est exceptionnel d'aller faire un Kapouchnik en dehors de chez nous. Cela pose des problèmes de costumes, de nombre de personnes à transporter, de montant des cachets. Nicolas Abbé , charmant directeur des affaires culturelles de la ville de Nemours, tenait à nous avoir, il nous a eu.





J'ai un peu honte de dire ça, mais je me vois pleurant de rire au dernier sktech sur la nouvelle gymnastique, Sex, avec Catherine au premier plan en Madonna et Marjorie en second plan s'accrochant péniblement à la barre. Rire de si bon coeur, c'est rare. En fait, j'aimerais me plaindre, dire ça ou ça, mais je n'ai rien à dire. Il y a eu du rythme, du contenu, de la diversité. Au début, ce nouveau public était décontenancé, mais totalement acquis à la fin.

Les 130 chaises sont pleines. Public assez divers. 40 élèves que nous avons vu la veille au lycée et des gens. Durée : 1 H 35

En fait il s'est passé quelque chose de nouveau. Dès mardi, Marjorie, Hervée et moi- même, nous avons commencé à essayer de construire. En fait nous n'avons pas réussi. C'était pas ça la bonne idée. Autre nouveauté, l'équipe est arrivée en boxer et avait rendez vous à 7 H 30, et en 3 H 30 de route a inventé les phrases d'ouverture, et des propositions de sujets. Pour la première fois, foi de kapouchnik, nous avons fait un tour de table, dit conférence de rédaction assez équilibré, chacun avait avancé. Alors Hervée propose donc de nouveaux horaires : préparation à partir de 10 H, tous ensemble,



Et puis nous ne sommes que 14. Et ça a marché. Pas de poids mort, tout le monde joue. Les phrases billard durent 15 minutes au lieu de 28 minutes.

Le Kapouchnik est incomparable. Je le dis. Incomparable parce que l'expert de théâtre ne peut pas le comparer à quoi que ce soit. Ce n'est pas du Molière, non plus du Shakespeare, ce n'est pas du théâtre de rue, ni les guignols de l'info, ce n'est pas un match d'impro. On ne sait pas à quoi le comparer, peut être à une revue de chansonnier, faut que j'aille en voir une.





20 sujets




.Ce que vous ratez à la télé ce soir – L’Est TV 08/02 Ce qui cloche – Le Point 7/02 Société générale – Le Nouvel Obs 7/02 Emprisonnés et interdits de séjour – L'éclaireur du Gatinais 7/02 Danse avec la mort – VSD 31/01 La coupe de champagne d'Estrosi – Le Canard Enchaîné 7/02 Comme un animal – Le Nouvel Obs 31/01 Gang de Filles – Parisien 7/02 Comment remonter les sondages – Charlie Hebdo 7/02 Prévention routière au Lycée Bezout – L'éclaireur du Gatinais 31/01 Le Théâtre comme marchandise – Courrier international 31/01 Femme du Jour Michelle Martin – Libération 8/02 Fadela Amara joue son va-tout – Aujourd'hui en France 8/02 Les chiffres de Jacques Qui veut devenir Miss Montargis? – L'éclaireur du Gatinais 7/02 Un corps parfait – Courrier International 31/01 Carla Bruni Sondage – Closer 7/02 Noir et avocat, doublement expulsable – Le canard enchaîné 7/02 Pôle dance, gym sexy – Choc 8/02

La distribution



Emmanuel DORAND,

David DOMGJONI,

Clément DREYFUS,

Youssri EL YAAKOUBI,

Catherine FORNAL

Sami GUET,

Marjorie HEINRICH ,

Panxo JIMENEZ,

Hervée de LAFOND,

Sylvie LALAUDE,

Jacques LIVCHINE,

Valérie MOUREAUX,

Aurélien PERGOLESI,

Eric PREVOST,

Faustine TOURNAN

Les phrases -billard : Mises bout à bout, c'est vraiment une image des préoccupations de tout le monde.

Ce qui est évoqué : le régime pour maigrir, l'ex que l'on va revoir, la St Valentin extra conjugale, le congélateur trop rempli, la libido à zéro, la séparation et les enfants, l'anniversaire du bébé alors qu'il a quinze ans, le fils qui est tombé en vélo dans le Doubs, la copine du XVI ème qui n'a jamais pris le métro, la peur du cancer, la mère qui voit sa fille comédienne à la télé pour la première fois....