Billet du 11 juin 2022 sur l'abstention




Abstention record !

Il y a du bon sens populaire.

A quoi bon voter ? Le Président fera ce qu’il veut, il a le 49.3 pour faire passer sa réforme des retraites.

On paie une Assemblée nationale de 577 députes qui n’est plus qu’une chambre d’enregistrement des désirs du Président …

Je lis les dix professions de foi reçues par courrier.

C’est le vide,les lieux communs, des injections non convaincantes à aller voter.

De plus ils se sont tous donnés des noms pour nous perdre un peu plus : Ensemble , Reconquête , Nups etc.

Sans me vanter et j’en ait fait la démonstration en dix chiffres je remplace tous les galimatias et c'est efficace.

Et puis parler réel : le coût du nucléaire avec la moitié des réacteurs en panne , le recyclage des batteries de la voiture électrique et l’extraction du lithium ?

Combien ça coûte ?

Et le chômage dans les quartiers qui monte à plus de 40 %, et ces quartiers ghettos , et tous ces petits métiers que plus personne ne veut faire tant ils préfigurent une vie grisâtre.

Faîtes écrire Annie Ernaux, Houellebecq, Virginie Despentes, citez Victor Hugo, François Béranger.

Faites des programmes en rap. Quelle misère la campagne a la radio, tellement à côté de la plaque.


Putain ! Dix millions de pauvres et des milliardaires qui s’enrichissent de plus en plus. Ils ont décuplé leur fortune en vingt ans. Taxez -les, Roosevelt l’a fait.

Et puis ces plateaux de télé avec les mêmes individus moisis par trente ans de compromissions.

Invitez des artistes, des prix Nobel, des gilets jaunes, des prolos, des rebelles, des non encartés,

Comprenez : quand je dis le patron de Peugeot-Stellantis réclamait une paie de 51 700 € par jour ouvrable !

On comprend toute l’obscénité des inégalités dans notre beau pays de France.

Moi je voterai bien sûr, mais Jeannine, Josette, Françoise n’ont pas envie de se déplacer, elles n’en voient pas la nécessité…