top of page

Billet du 16 juillet 2023, en guise de testament



J’ai pris conscience que l’utopie du théâtre populaire était définitivement enterrée ce 12 juillet 2023 à Aix en Provence.

L’opéra de quat ’sous s’appelait opéra de quat ‘ sous car il était destiné au peuple et ne devait coûter que quat’ sous. Brecht arrachait l’opéra à son statut bourgeois

Et voilà, c’est présenté en 2023 au festival d Aix en Provence comme un vestige archéologique, une résurgence d’un passé enterré.

Il est bien ridicule ce parterre de gens friqués qui regardent avec une certaine compassion le jeune Brecht voulant ébranler l’opéra culinaire bourgeois, et le capitalisme.

Ce fut aussi ma grande illusion.

Je dois mettre à jour mes logiciels.

L’engagement marxiste n’est plus à la mode.

Etre engagé au théâtre, c’est parler des LGBT, du climat, des transgenres, des féminicides, de la place des femmes dans la société, c’est la tournée à pied ou à vélo, la sobriété.

Notre seul souci aujourd’hui ce n’est plus de regarder la composition sociale du public , mais de compter les professionnels présents.

C’est à eux que nous nous adressons en priorité, notre destin dépend d’eux. Le théâtre s’adresse aux catégories cultivées de la société, c’est leur hochet, leur divertissement, leur statut social.

Et moi comme un naïf, j’hurle encore : le théâtre doit s’adresser à la ville toute entière…Pauvre Jacques.

Dans le livre qui vient de sortir, quand l’Art chasse le populaire, page 345 on parle de “la posture démagogique et populiste de Jacques Livchine.”

Cela dit, le dernier spectacle de l’Unité, une Saison en Enfer est une sorte de testament :

j’ai voulu créer toutes les fêtes, tous les triomphes, tous les drames, j’ai essayé d’inventer de nouvelles fleurs, de nouveaux astres, de nouvelles chairs, de nouvelles langues, eh bien je dois enterrer mon imagination et mes souvenirs ! Une belle gloire d’artiste et de conteur emportée !


Rimbaud va alors ranger ses carnets et ses crayons, il est temps que je suive son exemple.




Comentários


bottom of page