Billet du 23 octobre 2022 : la mort, c'est l'avenir


Extrait du Kapouchnik 153 , la mort de la Reine Elisabeth 2


Si je devais me reconvertir ce serait dans les pompes funèbres. J’ai l’ impression que c’est la seule industrie qui ne soit pas en crise. Ça meurt partout et ça continue de mourir. Les réseaux sociaux sont débordés. La dernière mode : on annonce soi- même sa mort et un proche publie notre post, J’ai bien lu : Je suis Peter Bu, ma femme a fermé mes paupières, je ne suis plus au monde. La classe !

Pas de crise, pas de pénurie, tout le monde y passera, riches et pauvres, il y aura toujours de la place. Combien de morts déjà sous terre ? Le chiffre est fascinant. Comme disait le chauffeur de taxi, c’est normal avec toutes ces guerres. Des sommes énormes sont injectées pour prolonger nos vies de quelques mois grâce à la médecine, car on n’a toujours pas droit au suicide assisté.

657 000 morts par an en France, un par minute et l’espérance de vie vient de raccourcir d’un an. Le covid : 155 000 morts en tout.