top of page

Billet du 6 mai 2023, adresse aux jeunes artistes


La 2CV théâtre spectacle fétiche de l'Unité. 1977-1997


Filles et garçons du vingt et unième siècle

Nous avons tous rêvé de la même chose

J’ai mon spectacle, j’arrive sur la place du village avec un tambour et j’annonce la représentation du soir, “apportez votre chaise .“

C’est la tournée de Molière sur ses tréteaux, le chariot de Fracasse etc

Philippe Fenwick l’a fait, au sortir de l’école du théâtre du jour de Debauche à Agen, en marchant à pied de villages en villages du nord de la France au sud

Et le cirque Bidon parcourait l’italie et la France avec leur roulotte, leurs chevaux. pas de portable à l’époque, pour les retrouver fallait suivre le crottin.

Je sais, vous n’aimez pas les souvenirs des anciens, mais ça m’amuse d’y penser.

Je ne dis pas que c’était mieux avant .

Nous avions honte d’être totalement marginaux, en dehors du système, gratuit.

Quand on parlait de nous, c’était pour nous traiter d’ amuseurs publics, de trublions etc.

personne ne devinait ni ne percevait la moindre démarche artistique.

C’est Michel Crespin qui nous a affublé du joli vocable : Arts de la rue. “Art”, ça te classe un peu.

Le seul avantage, comme nous étions peu nombreux, une douzaine, nous étions dans les douze meilleurs.

Cacahuète, Ilotopie, Generik, Off, Transsexpress, CIA , les grooms, Oposito, le Groupe F et tant d’autres, on voyageait comme ce n'est plus permis.

La 2CV théâtre prenait le bateau pour la Corée ou le Texas, la Guillotine prenait l’avion pour lAustralie, Royal je n’en parle pas, ils sont hors concours -.

Jouer à l’étranger, c’est ce qu’il y avait de plus valorisant.

Je répète sans arrêt qu’un document raconterait le théatre de rue français, sur le plan international, montrer que nous sommes un vrai mouvement artistique.

Tous ensemble, nous présentons une force qui dépasse tous les opéras, les théâtres nationaux, la Comédie Française.

Si on additionnait toutes nos tournées, on construirait une légende qui dépasserait celle du tour de France.

Je prétends que le mouvement des Arts de la rue, est la seule innovation théâtrale de la fin du vingtième siècle.




Komentáře


bottom of page